Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Bâtir des infrastructures mondiales dédiées aux drones

De nouveaux systèmes de livraison automatique pourraient mettre en place un réseau de drones à l’échelle de l’UE, tous alimentés à partir d’énergies renouvelables.

Technologies industrielles

Le potentiel des drones est énorme et s’étend au-delà des seuls marchés militaire et grand public. Le projet AIRCARRUS met en place les infrastructures qui permettront d’en tirer pleinement profit. À terme, les drones sont susceptibles d’être à l’origine de grandes avancées en matière de transport pour les pays en développement où les routes font défaut ou qui possèdent des zones géographiques difficiles d’accès. Ils sont déjà utilisés pour transporter des fournitures médicales dans des endroits difficiles d’accès, mais il existe encore des limites d’ordre physique et technologique. Les zones urbaines très développées pourraient utiliser de nouveaux systèmes de transport pour réduire les embouteillages. Outre leurs nombreux avantages logistiques, les drones sont susceptibles de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre tout en offrant des avantages pour la santé humaine dans les zones urbaines, en limitant le recours aux autres modes de transport. AIRCARRUS, un projet financé dans le cadre d’Horizon 2020, fait passer les infrastructures dédiées aux drones au niveau supérieur en créant un système de livraison par drones autonomes ne nécessitant aucune interaction humaine, qui lance, charge et dirige les drones d’un point d’atterrissage à un autre. De par sa nature de système en réseau réparti à travers l’ensemble de l’UE, AIRCARRUS pourrait devenir une toute nouvelle forme d’infrastructure verte. «Si le réseau de rechargement était suffisamment étendu, il pourrait permettre des vols transfrontaliers à travers l’UE. Il faudrait plusieurs arrêts pour recharger le drone afin de parcourir de très longues distances», explique Marcos Fabian Alazraki, directeur général d’Aerdron et coordinateur du projet AIRCARRUS. Le système AIRCARRUS serait capable de transporter de petits colis et des fournitures médicales d’urgence, de desservir des communautés éloignées, notamment dans les montagnes et les îles, et d’apporter une assistance dans les situations d’urgence qui nécessitent une surveillance à distance. «Le système peut également être adapté pour des missions de sécurité et de protection des frontières», explique Marcos Fabian Alazraki.

Livrer les marchandises

Le système AIRCARRUS est exploité par le biais d’une plateforme web hautement sécurisée avec des stations-escales permettant plusieurs rechargement successifs. Cela permettrait une surveillance humaine sans requérir d’intervention en permanence. Il existe de nombreuses applications potentielles pour ce système. Il pourrait être utilisé par le personnel médical pour transporter des échantillons médicaux entre les laboratoires et les hôpitaux. Le drone de livraison pourrait acheminer des documents, de petites pièces détachées et des marchandises vers de grands cargos/bateaux-citernes avant leur arrivée au port. Il pourrait assurer des services de livraison entre des communautés insulaires proches et offrir un service de livraison sur le dernier kilomètre pour les entreprises de logistique ou d’alimentation. Le système pourrait également fonctionner entièrement grâce aux énergies renouvelables. «Cela dépendrait de la zone disponible autour de chaque station-escale, et de sa capacité à accueillir des infrastructures de production d’énergie éolienne, solaire ou d’autres énergies renouvelables. Dans la plupart des pays du sud de l’UE, l’énergie solaire pourrait facilement répondre à la faible demande en électricité de chaque station-escale», explique Marcos Fabian Alazraki. Il évoque un réseau de rechargement pour voitures électriques afin de donner une idée de l’ampleur que le projet pourrait atteindre dans l’UE, en tirant parti du système et des technologies de gestion du trafic aérien U-SPACE de l’entreprise commune SESAR. «Le fossé entre les films de science-fiction et les applications du monde réel des drones transporteurs, utilisés de manière transparente par les clients, sera rapidement comblé dans les années à venir», ajoute Marcos Fabian Alazraki.

En cours de développement

Le projet de recherche est toujours en cours et l’équipe Aerdron est en train de développer de nouveaux véhicules aériens plus efficaces pour parcourir de plus longues distances que leur HL4 Herculift. «Nous avons constaté un vif intérêt de la part d’investisseurs privés et de grandes entreprises aérospatiales des États-Unis et de l’UE désireuses d’investir. Compte tenu de l’état actuel de la technologie des systèmes sans pilote, de l’IA et des changements à venir dans la réglementation européenne portant sur les systèmes de contrôle du trafic aérien des drones, le projet est tout à fait réalisable», conclut Marcos Fabian Alazraki.

Mots‑clés

AIRCARRUS, drone, automatique, livraison, système

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application