Skip to main content

Perioperative infection prediction

Article Category

Article available in the folowing languages:

L’intelligence artificielle aide à prédire et à réduire les infections post-opératoires

Une entreprise de technologies médicales néerlandaise utilise l’apprentissage automatique avancé afin de prédire rapidement et de manière précise les infections post-opératoires.

Santé

Chaque année, plus de 50 millions de personnes en Europe sont hospitalisées pour un acte chirurgical. On estime que 25 % d’entre-elles contracteront une infection dans les 30 jours suivant l’opération, ce qui représente près d’un quart des patients post-opératoires. Cela occasionne un coût d’environ 10 000 euros par patient, sans parler de leur douleur et de leur souffrance. Malgré les avancées dans les domaines des biomarqueurs, des scores de risque, des dispositifs de détection précoce et des méthodes de prévention, le risque d’infection post-opératoire reste élevé chez les patients. C’est pourquoi Healthplus.ai une société de technologies médicales néerlandaise développe PERISCOPE. «PERISCOPE est un algorithme d’apprentissage automatique avancé qui réutilise les données du dossier médical électronique (DME) à disposition, afin de prédire les infections post-opératoires cinq jours avant le diagnostic d’une équipe médicale moyenne», indique Bart Geerts, Directeur général de Healthplus.ai. Même si l’outil enregistre déjà un niveau de précision de 88 %, l’objectif ultime est de l’amener à 95 % de précision. Grâce au soutien du financement de l’UE, l’entreprise est non seulement très proche de ce but, mais pourra également bientôt commercialiser sa solution PERISCOPE.

Garder une longueur d’avance sur la concurrence

Une fois la faisabilité technique de PERISCOPE établie, Healthplus.ai a cherché à évaluer de potentiels canaux à la fois sûrs, abordables et évolutifs pour proposer son outil. Cette étape a nécessité d’identifier les fournisseurs et les partenaires tiers ayant prouvé la viabilité de leurs plans d’affaires. Afin de garantir une commercialisation sans encombres, l’équipe s’est également intéressée aux problèmes juridiques et réglementaires aux niveaux de l’UE et des États membres. «À travers ces entretiens, nous avons construit et conservé des relations pleines de sens avec des hôpitaux européens, ainsi qu’avec de grands fournisseurs internationaux de solutions de DME, notamment Cerner et https://chipsoft.com/ (ChipSoft)», explique Bart Geerts. L’équipe a également mené des entretiens détaillés avec des parties prenantes, y compris avec des utilisateurs finaux, des administrateurs d’hôpitaux, des compagnies d’assurance et des fournisseurs de solutions de DME, entre autres. Ces échanges ont non seulement permis de renforcer le potentiel de commercialisation de PERISCOPE, mais d’une manière peut-être plus importante, ils ont mis en évidence des problèmes potentiels et des aspects à améliorer. «Cette étude de marché nous a permis d’en apprendre davantage sur notre produit et d’identifier les barrières à l’entrée d’un point de vue commercial, technique et clinique», affirme Bart Geerts. «Nous avons pu redéfinir notre produit, notre feuille de route et nos partenariats avec les hôpitaux, les fournisseurs de solutions de DME et d’autres entités clés.» Par l’intermédiaire du projet, Healthplus.ai a également étendu ses partenariats de R&D et a pu alimenter ses ensembles de données et ses contributions cliniques. «Cela représente des étapes essentielles pour garder une longueur d’avance sur la concurrence et sur les normes en matière clinique, nous armant ainsi d’avantages concurrentiels supplémentaires», ajoute Bart Geerts.

Une nouvelle ère pour les soins de santé

Grâce au soutien du financement de l’UE, PERISCOPE prévoit de révolutionner le secteur des soins post-opératoires. «L’adoption de l’intelligence artificielle (IA) dans le secteur des soins de santé est pour le moment limitée, notamment en matière de réutilisation des données des DME», indique Bart Geerts. «Ce projet représente les prémices d’une nouvelle ère pour les soins de santé, dans laquelle nous utiliserons l’IA et mettrons à profit les données issues des DME de manière à rendre le soins chirurgicaux plus proactifs.» L’entreprise finalise actuellement le produit et le prépare à sa commercialisation. Pour ce faire, il cherche à sécuriser la deuxième phase de l’instrument PME et les subventions d’Eurostars, en plus des investissements de capital-risque. L’équipe travaille également en parallèle sur la preuve clinique et le plan d’affaires, tout en cherchant à obtenir le marquage CE et l’approbation de la FDA: des étapes cruciales pour pouvoir commercialiser PERISCOPE à grande échelle.

Mots‑clés

PERISCOPE, intelligence artificielle, IA, infections post-opératoires, technologie médicale, apprentissage automatique, chirurgie avec hospitalisation, dossier médical électronique, DME, Healthplus.ai, Cerner, ChipSoft, soins de santé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application