Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

La première motoneige électrique à la fois abordable, ultralégère et puissante

MoonBikes démocratise la mobilité sur la neige grâce à une conception pionnière de motoneige ultralégère et abordable.

Transports et Mobilité

L’utilisation des motoneiges dans les stations de ski et pour les personnes vivant dans des régions éloignées permet souvent de résoudre les problèmes d’accessibilité. Mais comme la plupart sont très puissantes, elles sont davantage conçues pour des trajets longs que courts. Elles peuvent aussi être lourdes et encombrantes, pesant généralement plus de 250 kg. Les motoneiges sont en outre onéreuses, dépassant généralement les 12 000 EUR, soit bien au-delà du budget des clients susceptibles d’acquérir des produits d’entrée de gamme. Le projet MoonBikes, financé par l’UE, a mis au point la première motoneige électrique ultralégère. Ses motos sont trois fois plus légères que les motoneiges traditionnelles, faciles à utiliser, écologiques et complètement silencieuses. Les MoonBikes seront commercialisées à un prix sensiblement équivalent à celui d’un vélo électrique de montagne, soit deux à trois fois moins cher qu’une motoneige standard. À ce jour, cinq prototypes ont été assemblés et testés au cours de plus de 200 heures d’essais sur le terrain. Le financement de l’UE a permis à l’équipe d’assembler un prototype final qui intègre leur architecture brevetée et leur système de propulsion.

Des performances inégalées pour un petit véhicule

MoonBikes a commencé comme un projet personnel, lorsque son fondateur, Nicolas Muron, un ancien ingénieur en aérospatiale, a conçu un prototype adapté pour l’hiver. Il avait besoin d’une alternative à son vélo de montagne et s’est rendu compte qu’il y avait un marché pour un véhicule à neige électrique d’entrée de gamme. Son objectif était de concevoir une moto adaptée à une large gamme d’utilisateurs de base, qui intéresserait autant ceux qui recherchent simplement une solution de mobilité amusante et abordable, que les utilisateurs souhaitant acquérir un véhicule de neige relativement peu onéreux mais tout de même puissant. L’équipe d’ingénierie a assemblé deux prototypes de motoneige pour comparer la propulsion traditionnelle à la propulsion propriétaire de MoonBikes. Ils ont constaté que leur système était beaucoup plus économe en énergie, avec un couple supérieur. Comme il utilise moins de pièces, le risque de défaillance mécanique est réduit au minimum, et l’assemblage est également simplifié. Les clients peuvent recharger leurs motos avec le chargeur MoonBikes et une simple prise électrique. Les essais ont mené à un brevet d’une architecture de moto révolutionnaire dans laquelle les pièces sont organisées autour d’un cadre pliable et d’un système de propulsion. «Nous n’avons pas simplement essayé de faire une petite motoneige, nous avons plutôt tenté de concevoir un nouveau produit à partir de zéro. Cela est sans doute plus complexe et risqué, mais cela rend MoonBikes unique. Nous sommes très fiers de notre système de propulsion qui confère à notre engin des performances uniques pour un si petit véhicule», explique Nicolas Muron, coordinateur du projet. En effet, relever le défi technique de maximiser les performances a entraîné une augmentation de la puissance de 40 % et de l’autonomie de 30 % (temps d’exécution disponible avant que la batterie ne soit déchargée) par rapport à la propulsion traditionnelle utilisée dans le prototype de comparaison.

Plus simple, plus écologique et plus abordable

Sur la base de ce qu’elle avait appris des prototypes, l’équipe a assemblé cinq motos de pré-série identiques. Celles-ci sont actuellement testées dans différentes stations de ski à Saint-Gervais Mont-Blanc, Avoriaz, Flaine, Combloux et Courchevel. L’équipe s’attache à identifier les derniers problèmes éventuels à traiter avant la production et le lancement sur le marché. Deux versions finales de la moto sont déjà disponibles en pré-commande: le Stardust et le Ranger. Ces motos offriront aux visiteurs de la station une alternative aux pistes, et au personnel une autre option pratique pour leurs déplacements. Ces véhicules apporteront également aux personnes vivant dans les zones enneigées une solution de mobilité plus simple, plus écologique et plus abordable. «Avec une solution simple et amusante, en harmonie avec la nature, MoonBikes démocratise la mobilité sur neige», conclut Nicolas Muron. Au cours des deux prochaines années, l’équipe espère mettre sur pied sa première chaîne de production dans les Alpes françaises, où plusieurs stations de ski ont déjà manifesté un vif intérêt.

Mots‑clés

MoonBikes, motoneige, mobilité, moto électrique, stations de ski, Alpes

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application