CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Embedded Network Services for 5G Experiences

Informations projet

N° de convention de subvention: 761592

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Juin 2017

  • Date de fin

    30 Novembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.1.

  • Budget total:

    € 7 982 397,50

  • Contribution de l’UE

    € 7 978 272,50

Coordonné par:

HELLENIC TELECOMMUNICATIONS ORGANIZATION S.A. - OTE AE (ORGANISMOS TILEPIKOINONION TIS ELLADOS OTE AE)

Français FR

L’architecture réseau contribue à créer de nouvelles opportunités d’investissement et de revenus dans l’écosystème 5G

L’un des principaux problèmes de la plupart des solutions 5G proposées est qu’elles ne sont pas suffisamment liées à un plan d’affaires solide ou correctement intégrées dans l’infrastructure existante des opérateurs de réseau et/ou d’autres acteurs de l’écosystème des communications. Une initiative de l’UE a permis de mettre en place une plateforme très flexible et évolutive qui prend en charge des modèles commerciaux et des flux de revenus innovants, en développant de nouveaux processus de marché tout en réduisant les coûts opérationnels.

Économie numérique
© 24Novembers, Shutterstock

«Nous avons conçu, développé, testé et validé une approche architecturale novatrice qui mêle l’évolution à long terme et les mondes de la virtualisation des fonctions réseau (NFV)», explique Ioannis Chochliouros, coordinateur du projet 5G ESSENCE, financé par l’UE. Cette approche permet à de nouveaux acteurs d’entrer de manière dynamique dans la chaîne de valeur des réseaux et offre aux opérateurs de SC (petites cellules ou Small Cells), aux opérateurs de réseaux et à d’autres acteurs un accès à la demande à des plateformes SC évoluées dotées de capacités améliorées en matière d’informatique de périphérie mobile (mobile edge computing). «Cette innovation permettra de réduire considérablement les frais opérationnels de gestion des réseaux grâce à l’automatisation, tout en augmentant le niveau global de satisfaction et de sécurité des utilisateurs.»

Un écosystème qui contribue à l’ouverture des infrastructures de réseau

Partie intégrante de l’architecture proposée, une plateforme CESC (cloud-enabled small-cell, littéralement: petite cellule compatible avec le cloud) a été développée et adaptée par les partenaires du projet, ainsi qu’une infrastructure de virtualisation et de centralisation de la gestion de la ressource radio logicielle. En périphérie de réseau, chaque CESC est susceptible d’héberger un ou plusieurs services de fonction de réseau virtualisée (VNF) qui s’appliquent directement aux utilisateurs d’un opérateur spécifique accédant à la plateforme. Les CESC sont des dispositifs qui comprennent à la fois la plateforme de puissance de traitement et l’unité SC. Ils peuvent être déployés sur des sites de petite et moyenne envergure et prendre en charge plusieurs opérateurs de réseau. En outre, les CESC sont capables de supporter des services et applications de réseau en périphérie. Le centre de données (DC) léger met en œuvre différentes divisions fonctionnelles des SC et prend en charge les applications mobiles des utilisateurs finaux en périphérie. En outre, les chercheurs ont développé des fonctions de gestion des SC en tant que VNF qui «fonctionnent» dans le DC principal et coordonnent un ensemble fixe de ressources radio partagées. Ces VNF peuvent être instanciées dans le centre de données principal et faire partie d’une procédure de chaînage de fonctions service (SFC). Le gestionnaire du CESC (CESCM) coordonne et supervise l’utilisation, la performance et la fourniture des ressources et des services radio. Il contrôle les interactions entre les infrastructures (CESC et DC de périphérie) et les opérateurs de réseau. En outre, il gère les accords de niveau de service connexes. Dans le cadre de l’approche architecturale proposée, le CESCM englobe également la télémétrie et l’analyse en tant qu’outils fondamentaux pour gérer efficacement le réseau global. Le gestionnaire d’infrastructure virtualisée contrôle l’infrastructure NFV qui comprend les ressources informatiques, de stockage et de réseau du DC de périphérie.

Applicabilité immédiate de la 5G dans divers secteurs

L’équipe de 5G ESSENCE a validé avec succès le système dans trois cas d’utilisation réelle impliquant les industries du divertissement, de la gestion des urgences et de l’aviation commerciale. Pour ces secteurs, le déploiement d’une infrastructure 5G complète est susceptible de générer de nouvelles sources de revenus. L’analyse de marché indique que toutes les solutions et les modèles commerciaux développés pour chaque cas d’utilisation peuvent être commercialisés avec succès. «L’une des principales innovations de 5G ESSENCE est l’utilisation de mécanismes de découpage du réseau de bout en bout pour partager l’infrastructure entre plusieurs acteurs du marché comme les opérateurs de réseau, les fournisseurs de services et les industries verticales», conclut Ioannis Chochliouros. La solution proposée permet à plusieurs opérateurs de réseau de fournir des services à leurs utilisateurs par le biais d’un ensemble de CESC déployés, détenus et gérés par un tiers. «De cette manière, les opérateurs peuvent accroitre la capacité de leur propre réseau d’accès radio 5G dans des zones où le déploiement de leur propre infrastructure pourrait être coûteux et/ou inefficace.»

Mots‑clés

5G ESSENCE, réseau, 5G, CESC, opérateur de réseau, ressource radio, VNF, NFV, petite cellule, SC, périphérie de réseau

Informations projet

N° de convention de subvention: 761592

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Juin 2017

  • Date de fin

    30 Novembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.1.

  • Budget total:

    € 7 982 397,50

  • Contribution de l’UE

    € 7 978 272,50

Coordonné par:

HELLENIC TELECOMMUNICATIONS ORGANIZATION S.A. - OTE AE (ORGANISMOS TILEPIKOINONION TIS ELLADOS OTE AE)