Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Système portable d’alerte précoce pour les problèmes de dos

Un T-shirt intelligent détecte les mouvements potentiellement dangereux de la colonne vertébrale et alerte les utilisateurs afin qu’ils puissent modifier leurs habitudes de mouvement.

Technologies industrielles

Les travailleurs manuels effectuent des tâches qui peuvent à terme provoquer des blessures. Plutôt que de faire face aux coûts sanitaires et financiers consécutifs à une blessure, une méthode qui permettrait d’éviter les problèmes en amont serait préférable pour toutes les parties. Le projet Manuback, mené par Dynaback, une société bulgare spécialisée dans la technologie vestimentaire, a permis de créer un vêtement intelligent qui devrait aller dans ce sens. Ce vêtement est doté de capteurs inertiels intégrés dans le tissu qui se connectent à un réseau dans le cloud. En surveillant la position du travailleur, il est capable d’alerter à la fois le porteur et le gestionnaire quand un type de mouvement potentiellement dangereux est réalisé. «Dynaback a pour objectif d’identifier et de réduire les mouvements incorrects de la colonne vertébrale, de fournir une alerte précoce pour limiter les problèmes de dos et d’encourager l’adoption de postures plus saines. Il est spécialement conçu pour répondre aux besoins du marché du travail et de la sécurité», explique Gergana Valcheva, gestionnaire de projet chez Dynaback. Le produit a déjà été testé auprès d’un grand producteur, Nestlé Bulgarie. «Pour l’équipe de Dynaback, l’opportunité d’effectuer un essai avec une société internationale comme Nestlé était cruciale. Cela nous a permis de commencer à constituer notre base de données de mouvements et d’obtenir des résultats directement sur le terrain», explique Gergana Valcheva.

Un vêtement intelligent

Dynaback est un T-shirt dans lequel est intégré un ensemble de capteurs inertiels qui remontent le long de la ligne de la colonne vertébrale et descendent le long des bras. Tous ces capteurs sont reliés à une puce électronique et à une batterie. Le matériau élastique permet une plus grande mobilité de mouvements, essentielle sur le lieu de travail. L’appareil se recharge pendant la nuit et les données sont transférées au serveur Dynaback. Les informations collectées sont analysées et vérifiées par rapport à une base de données existante, établie selon des règles ergonomiques. «Les capteurs avertissent l’utilisateur par une vibration douce lorsqu’il effectue un mouvement néfaste pour sa colonne vertébrale et son tronc, conformément aux normes ergonomiques», ajoute Gergana Valcheva. Un tel mouvement peut consister à se tourner, se cambrer ou se pencher exagérément.

Analyse de données

Les données collectées par les capteurs sont stockées sur des serveurs en vue d’être traitées sur le long terme. Cela permet au porteur de disposer d’une analyse globale de ses mouvements et de sa posture. «L’analyse des données permettra également aux responsables de l’environnement, de la santé et de la sécurité, aux équipes médicales et aux directeurs opérationnels de suivre la santé et la sécurité des employés et d’améliorer les processus de travail», ajoute-t-elle.

Prototype en production

Dynaback travaille actuellement sur le prototype final. Depuis les essais, la société a déjà commencé à travailler avec deux grandes sociétés internationales. La subvention de l’UE a permis à Dynaback de vérifier la faisabilité technique de son produit et de poursuivre le développement du prototype existant. «Grâce à l’expérience menée avec Nestlé Bulgarie, nous avons rencontré le spécialiste en ergonomie parfait pour nous aider à analyser les résultats des essais et faire passer notre produit au niveau supérieur», explique Gergana Valcheva. L’équipe a maintenant pour objectif de terminer le produit et de conclure un premier accord avec l’un de ses clients potentiels. Ensuite, l’objectif sera de fabriquer le produit et de le mettre sur le marché. Sabri Mahdaoui, fondateur de Dynaback conclut: «Nous voyons le potentiel de nos produits dans de nombreux domaines au-delà du marché du travail et de la sécurité. Nous avons la volonté d’aider les gens à adopter des habitudes de mouvement plus saines. En tant qu’athlète et danseur, j’observe des problèmes dans la façon dont les gens se tiennent debout et marchent, et comment cela réduit leur qualité de vie, au quotidien. Et je suis convaincu que Dynaback peut aider.»

Mots‑clés

Manuback, travail, dos, douleur, intelligent, chemise, cloud, capteurs

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application