Skip to main content

Wide scale demonstration of Integrated Solutions and business models for European smartGRID

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une approche plus sensée aux réseaux d’énergie centrés sur le consommateur

Une large palette de solutions et de services technologiques innovants est amenée à favoriser la transition de l’Europe vers les énergies renouvelables et les systèmes de réseaux intelligents.

Énergie

Les villes et communautés intelligentes de demain ont besoin de réseaux intelligents – des réseaux électriques qui intègrent une foule de caractéristiques durables, notamment des compteurs intelligents, des appareils intelligents, des solutions prônant l’efficacité énergétique, et qui exploitent des ressources renouvelables. Grâce à une combinaison de techniques d’automatisation, de communication et de systèmes informatiques, ces réseaux aident les entreprises de services publics, et leurs clients, à économiser de l’énergie, réduire les coûts et accroître la fiabilité et l’efficacité. Ces réseaux intelligents ne sont pas une fantaisie qui relève de la science-fiction. En effet, grâce au travail réalisé dans le cadre d’initiatives comme le projet WiseGRID, financé par l’UE, ils se trouvent déjà parmi nous. «Le projet WiseGRID a intégré, fait la démonstration et validé des services et systèmes TIC avancés destinés au réseau de distribution d’énergie», explique Antonio Marqués, directeur de la technologie et de l’innovation chez ETRA et coordinateur du projet WiseGRID. «Nous avons ainsi élaboré un ensemble de solutions et de technologies capables d’accroître l’intelligence et la sécurité d’un réseau énergétique européen ouvert et centré sur le consommateur.»

Une gamme d’outils validés

Le résultat principal du projet est le développement de la boîte à outils WiseGRID, un ensemble de neuf technologies qui ont été validées dans des conditions de marché réelles. Ces technologies comprennent WG IOP, une plateforme TIC sécurisée et ouverte dont les entreprises de services publics peuvent se servir pour suivre en temps réel l’état du réseau énergétique et en assurer le contrôle décentralisé. Les chercheurs ont également développé une application qui permet aux entreprises, aux industries, aux entreprises de services énergétiques, aux installations publiques, aux consommateurs et aux prosommateurs de devenir des acteurs de l’énergie actifs et plus intelligents. «Cet outil aide les fournisseurs d’énergie à mieux gérer leurs relations avec leurs clients et l’approvisionnement des consommateurs en énergie renouvelable», fait remarquer Antonio Marqués. Les autres solutions disponibles comprennent une plateforme de véhicule électrique que les sociétés d’autopartage et les exploitants de points de recharge peuvent utiliser pour optimiser la charge/décharge et réduire leurs factures d’énergie. La plateforme WiseHOME, quant à elle, aide les propriétaires particuliers à mieux contrôler leur consommation d’énergie. «C’est grâce à ses outils que WiseGRID se démarque de la concurrence. En effet, ceux-ci facilitent la création d’un marché sain et ouvert dans lequel les services publics “traditionnels”, mais aussi les coopératives électriques, les PME – et même chaque consommateur – peuvent tous jouer un rôle actif dans la transition vers la démocratie énergétique», ajoute Antonio Marqués.

Prêt à franchir la dernière étape

Les solutions intégrées de WiseGRID ont toutes été évaluées et présentées sur cinq sites pilotes, situés dans quatre pays (Belgique, Espagne, Grèce et Italie). Chaque site offrait des conditions techniques, climatologiques, réglementaires, législatives et sociales différentes. «Cela représentait un véritable défi que de mettre au point des technologies capables de fonctionner dans des contextes sociaux, réglementaires et économiques très hétérogènes», explique-t-il. «Le fait de devoir nous adapter à ces conditions différentes nous a permis, en fin de compte, de créer des technologies plus matures et plus interopérables.» Bien que le projet ait réussi à adopter une approche centrée sur l’utilisateur pour développer des technologies intelligentes et vertes, il reste encore beaucoup de travail. «Nous sommes parvenus à produire des technologies innovantes et très prometteuses», conclut Antonio Marqués. «Nous devons à présent franchir la dernière étape, mettre ces technologies sur le marché et assurer leur utilisation généralisée en Europe.» Le projet a remporté plusieurs prix, dont le «Good Practice of the Year Award» décerné par la Renewables Grid Initiative dans la catégorie technologie et design, et le prix de la Semaine européenne de l’énergie durable dans la catégorie entreprises et citoyens.

Mots‑clés

WiseGRID, énergie renouvelable, réseaux intelligents, villes intelligentes

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application