Skip to main content

Article Category

Results Pack

Article available in the folowing languages:

La démocratie en Europe: perspectives sur un enjeu majeur dans un climat politique complexe et agité

Il est indéniable que la décennie 2010-2020 en Europe, marquée par la montée en puissance des politiques populistes dans presque tous les États membres, la contestation populaire croissante quant à diverses questions controversées et, bien sûr, la décision du Royaume-Uni de quitter l’UE, a été particulièrement agitée. À présent, avec la COVID-19, les années 2020 risquent de se révéler tout aussi incertaines. Ce Results Pack CORDIS présente plusieurs projets novateurs, financés par l’UE, dans le domaine des sciences sociales, qui nous aident à mieux comprendre les grandes questions politiques du moment et apportent aux décideurs, aux citoyens et aux organisations concernées des recommandations concrètes pour répondre de manière plus appropriée aux défis auxquels la démocratie européenne se trouve aujourd’hui confrontée.

Société
Recherche fondamentale

La liste de ces défis est malheureusement longue, et nombre d’entre eux découlent directement des conséquences de la crise financière et économique de la fin des années 2000. La détresse et l’austérité économiques ont dominé le paysage politique de nombreux États membres, entraînant une colère croissante du public, notamment en matière d’inégalités, de stagnation des niveaux de vie et d’injustice sociale. Puis, à partir de 2015, les flux migratoires importants en provenance d’autres régions et à destination de l’Europe ont contribué à faire monter plus encore la pression des griefs économiques latents qui couvent chez de nombreux citoyens de l’UE. Car à des inquiétudes économiques préexistantes se sont mêlés des questions d’équité et d’intégration culturelle ainsi qu’un sentiment de dislocation du discours national, préparant ainsi le terrain pour la prolifération des mouvements populistes, de gauche comme de droite. Et bien sûr, l’évolution rapide des technologies, en particulier le développement des réseaux sociaux, a également influé, et de manière radicale, sur la participation démocratique au cours des dernières années. Désormais, les citoyens sont tout aussi susceptibles de s’informer via Facebook ou Twitter (par exemple) que par le biais des médias traditionnels audiovisuels ou de la presse écrite. Cela a ouvert la porte à la multiplication des perceptions erronées ou trompeuses et à la diffusion de «fausses informations» qui nuisent à une participation démocratique éclairée et sapent par conséquent les fondements mêmes de la démocratie libérale.

COVID-19: la cerise sur le gâteau

C’est dans ce contexte que la COVID-19 a frappé et engendré un nombre incalculable de problèmes dans toute l’UE, ses citoyens se retrouvant soudainement confrontés au confinement, à la perte d’êtres chers et à la pire récession depuis les années 1930. Bien que les dirigeants européens aient convenu d’un plan de relance global en juillet 2020 en réponse à la crise, les conséquences politiques, sociales et économiques de la pandémie semblent tout aussi durables que celles de la crise financière de 2008-2009. La manière dont l’Europe se remettra de la pandémie et dont les dirigeants européens, nationaux et locaux répondront à la détresse économique et sociale sans précédent qu’elle laissera dans son sillage déterminera le destin de la démocratie libérale et des valeurs européennes en ce XXIe siècle.

Des recherches innovantes et fondées sur des preuves qui montrent la voie à suivre

C’est dans un tel contexte que l’innovation peut jouer un rôle important: les décideurs politiques n’agissent pas dans le vide et s’appuient sur des recherches fondées sur des preuves afin de prendre des décisions éclairées. Le programme Horizon 2020 de l’UE (tout comme son successeur imminent, Horizon Europe) soutient activement les chercheurs en sciences sociales et humaines qui s’efforcent de comprendre les causes qui sous-tendent ce vaste ensemble de nouveaux défis et tentent d’y apporter des solutions. Ceux présentés dans ce dossier ont démontré leur passion et leur dynamisme en consacrant leurs efforts de recherche à des sujets très divers. Leurs travaux ont porté notamment sur l’insécurité économique, les phénomènes d’intégration/dislocation culturelle et sociale, les questions relatives à la jeunesse, la compréhension des changements dans l’opinion publique européenne (et des réponses qu’il est possible d’y apporter), la lutte contre la mésinformation et les «fausses informations» et même la manière dont l’UE défend et promeut ses valeurs sur la scène diplomatique internationale. Aucun des défis auxquels la démocratie européenne est actuellement confrontée n’est facile à résoudre, mais l’UE est capable de se montrer à la hauteur de la tâche consistant à défendre et à enrichir ses valeurs fondamentales ainsi que ses systèmes démocratiques, et à garantir l’amélioration de leur fonctionnement pour l’ensemble des citoyens. Parmi les initiatives lancées, la conférence sur l’avenir de l’Europe, un projet d’une durée deux ans annoncé par la Commission européenne, entend élargir le droit de regard des citoyens européens sur ce que fait l’UE et sur ce que cela implique pour eux. L’Europe y trouvera une occasion de montrer sa capacité à évoluer grâce à un engagement constructif auprès de ses citoyens, et une opportunité de rendre le système démocratique européen plus dynamique, interactif et adapté à ces derniers. Le chemin à parcourir dans un monde post-pandémique ne sera pas facile, mais les fantastiques recherches mises ici à l’honneur nous éclairent la voie vers un avenir meilleur pour tous les Européens.

Results Packs connexes