Skip to main content

SMARTER Finance for Families–Improving Citizens’ Health, Comfort and Financial Well-Being by Supporting Banks, Residential Investors and Solution Providers with Green Homes and Green Mortgage programs

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des prêts hypothécaires verts pour stimuler la demande de logements économes en énergie

Tant les propriétaires que les banques ont été réticents à investir dans les bâtiments économes en énergie. Mais les choses sont en train de changer. Le projet SMARTER a fait évoluer les mentalités en proposant des critères écologiques globaux et un cadre ambitieux pour les prêts hypothécaires.

Énergie

L’écologisation des logements n’est pas tant un défi technique qu’un défi financier. Sans l’adhésion des institutions financières, les bâtiments à haute efficacité énergétique ne pourront jamais atteindre leur plein potentiel pour soutenir les objectifs climatiques de l’Europe. «Il est temps d’emprunter de manière responsable et de construire avec sagesse», déclare Steven Borncamp, directeur de projet au Romania Green Building Council et coordinateur du projet SMARTER. «On pense souvent que l’achat d’une maison écologique présente des avantages financiers à long terme. Mais la vérité est qu’elle procure des avantages immédiats dès le premier mois de propriété.» SMARTER veut que nous privilégiions des maisons plus écologiques dans nos décisions d’investissement. Pour atteindre cet objectif, le projet a mis en lumière les avantages des mesures de durabilité et a expliqué aux familles comment y souscrire. Il a également aidé les investisseurs et les promoteurs à comprendre les critères de performance énergétique et à démontrer cette performance aux acheteurs. Dans le cadre du projet, les conseils de construction verte ont mis au point des certifications écologiques holistiques qui peuvent donner aux banques une réponse toute prête et fiable à la question «La maison que nous finançons est-elle écologique et résiliente au changement climatique?». «Nous avons créé un cadre crédible, ambitieux mais réalisable, pour définir des prêts hypothécaires verts conformes aux performances environnementales que notre planète et nos citoyens exigent», explique Steven Borncamp. Le projet SMARTER a rassemblé des recherches sur la relation entre le risque financier des maisons écologiques et celui des maisons non écologiques, et a présenté un nombre important de projets qui respectent les critères écologiques holistiques requis par leurs certifications. «Nous avons avancé un argument très convaincant selon lequel les banques devraient exiger des performances énergétiques et d’autres critères environnementaux très ambitieux pour qualifier leurs projets financiers verts», ajoute Steven Borncamp.

Deux plateformes, un seul objet

Le projet a mis en place deux plateformes principales: la plateforme d’investissement dans les maisons vertes et l’écosystème des fournisseurs de solutions pour les maisons vertes. Sur la première, les parties prenantes peuvent suivre l’évolution du financement des logements verts. «La plateforme comprend des recherches opportunes sur la manière dont le “vert” affecte le risque et la performance financière, les développements clés qui intéressent les communautés bancaires et d’investissement, et même des informations sur les projets résidentiels en cours», fait remarquer Steven Borncamp. La seconde, les fournisseurs de solutions pour les maisons vertes, constitue un écosystème de sociétés fournissant des services, des matériaux, des technologies et d’autres produits nécessaires pour donner vie à un projet résidentiel vert. Cela est non seulement formidable pour les propriétaires, mais aide également les sociétés à augmenter le nombre d’opportunités de projets à venir. Depuis son lancement en 2019, SMARTER a aidé les banques à passer d’une vision du financement vert comme un domaine à surveiller à celle d’un domaine nécessitant une réponse urgente. Malgré les hésitations et les incertitudes liées à la pandémie, 74 projets d’une valeur totale de 3,35 milliards d’EUR sont, soit déjà certifiés, soit en cours de certification. Selon Steven Borncamp, cela démontre que les maisons écologiques ne constituent pas un marché de niche comme on le prétend souvent. Le projet, initialement centré sur 12 pays européens, s’est récemment étendu au Brésil, à la Colombie, à l’Indonésie, à la Moldavie et au Maroc. La Colombie et la Moldavie ont été les premiers à lancer leurs programmes de prêts hypothécaires verts à l’aide des outils SMARTER, et les autres pays ont suivi fin 2021.

Mots‑clés

SMARTER, efficacité énergétique, bâtiments, financement, climat, prêts hypothécaires, finance, Roumanie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application