Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un nouveau panneau de construction colmate les fuites thermiques et obtient une certification énergétique

La plupart des bâtiments modernes sont bien isolés, sauf aux bords des panneaux de façade. Un produit innovant permet de résoudre ce problème.

Changement climatique et Environnement
Énergie

Étant très bien isolés, les bâtiments modernes sont très efficaces sur le plan énergétique. Néanmoins, même ces bâtiments bien isolés présentent des vides sur leurs façades extérieures, créés par un mauvais alignement des panneaux. Ces zones charnières, appelées ponts thermiques, laissent échapper de la chaleur, ce qui réduit l’efficacité énergétique du bâtiment. Les techniques traditionnelles de colmatage des ponts thermiques sont onéreuses. Dans les bâtiments à plusieurs étages, le recours à ces techniques pose des problèmes supplémentaires. Le projet INSUPanel, financé par l’UE, a mis au point une solution qui résout directement le problème des ponts thermiques. Cette solution consiste en un nouveau panneau mural léger et non structurel, en béton préfabriqué. Les panneaux s’alignent pour fermer les ponts thermiques et colmater les fuites de chaleur. Les chercheurs du projet ont amélioré les précédents modèles de panneaux, mis au point des techniques d’automatisation de la production et conçu un nouveau système d’ancrage.

Répondre aux normes

Le nouveau panneau repose sur les normes applicables aux logements passifs, les plus élevées d’Europe en matière d’isolation thermique. Il garantit que les bâtiments ne présentent aucun pont thermique, ce qui signifie que les bâtiments consomment le minimum d’énergie à des fins de chauffage et de refroidissement. La maison passive est également une solution rentable. «La solution d’INSUPANEL est spécialement conçue pour les bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle», explique Juan Zorzano, coordinateur du projet. «Facile à installer, elle assure une parfaite isolation. Les autres solutions de panneaux sont incapables d’offrir les mêmes propriétés thermiques.» Outre l’efficacité thermique des panneaux et de leurs ancrages, INSUPANEL offre plusieurs avantages aux constructeurs. Le système d’ancrage nouvellement conçu se fixe à l’ossature du bâtiment. Facile et efficace à assembler, il peut aussi être démonté en cas de dommages aux panneaux. Le système d’ancrage réduit également le temps de travail nécessaire, ce qui fait baisser les coûts pour le constructeur. Le fait que les panneaux et leurs ancrages s’alignent automatiquement limite les risques d’erreur. À la différence des panneaux de construction traditionnels, l’utilisation des composants d’INSUPANEL n’exige pas de machines ou de grues spéciales.

Obtention d’une certification

«Le résultat clé d’INSUPANEL a été l’obtention d’une certification délivrée par des laboratoires indépendants, et du Passivhaus Institut (l’Institut de la maison passive) en Allemagne», explique Juan Zorzano. Et ce dernier d’ajouter que «l’obtention de cette certification est un gage de qualité». Ces deux formes de certification démontrent les performances et l’efficacité thermique élevées du produit. Après plusieurs cycles de conception, de tests et de vérification de la couche isolante, de la barrière d’étanchéité à l’air et des ancrages, INSUPANEL est désormais inclus dans la base de données des composants agréés par le Passivhaus Institut. Cela contribuera à faire connaître le produit auprès des architectes, concepteurs et constructeurs. Il permettra également aux bâtiments de devenir efficaces sur le plan énergétique à un prix économique. La prochaine étape du projet consistera en sa mise sur le marché. L’équipe entend solliciter le soutien de l’Institut espagnol du commerce extérieur (ICEX) afin d’entrer en contact avec un réseau d’entreprises dans les régions autour de l’Espagne. Les régions les plus froides d’Europe représentent également un marché évident, et l’équipe sollicitera l’aide de l’ICEX pour conclure des accords et des concessions de licences avec les fabricants de béton de ces pays. Le résultat final du projet sera l’utilisation généralisée d’un matériau et d’un système efficaces sur le plan thermique qui permettra de réduire la consommation d’énergie des bâtiments, afin de contribuer à réduire l’empreinte carbone de l’Europe et à freiner le changement climatique.

Mots‑clés

INSUPanel, bâtiment, panneau, système d’ancrage, isolation, ponts thermiques, fuite de chaleur, chauffage et refroidissement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application