Skip to main content

SELECT for Cities (Standardized, opEn, data-driven, service-oriented user-centric pLatform Enabling large-scale Co-creation, Testing validation of IoE services for Cities)

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une plateforme web pour la conception et le développement collaboratifs de services urbains intelligents

L’Internet of Everything (IoE) – littéralement «internet de tout» – est directement lié au développement des villes intelligentes, cependant sa progression a été lente en raison de nombreux obstacles. Une initiative de l’UE a introduit une plateforme en ligne destinée à surmonter les obstacles et à accélérer l’innovation.

Économie numérique

L’IoE est l’un des principaux moteurs de la transformation de la manière dont les gens se comportent et vivent dans les zones urbaines. Cette nouvelle approche connectée implique des espaces et des objets physiques. Elle offre une opportunité considérable de créer de nouveaux services et entreprises intelligents, notamment dans les domaines de la logistique, des transports, de l’environnement, de la sécurité et du bien-être. Cependant, l’IoE est freiné par le manque de normes communes, un marché fragmenté et l’absence de moyens pour systématiquement tester et introduire de nouvelles solutions. Le projet SELECT for Cities, financé par l’UE, a mis au point une plateforme d’IoE de grande envergure, à l’échelle de la ville, pour faciliter la collaboration et l’innovation ouverte. Cette plateforme favorise la collaboration entre les départements et les villes et permet de tester les services de l’IoE. Elle est basée sur une approche ouverte et modulaire et soutient les tests dans le cloud.

Stimuler l’innovation par de nouvelles approches des marchés publics

L’équipe de SELECT for Cities a utilisé l’achat public avant commercialisation (APAC) comme base pour stimuler l’innovation et la R&D dans les villes. L’APAC permet aux villes de se doter d’une R&D compétitive pour de nouvelles solutions innovantes provenant de plusieurs fournisseurs, grâce à une approche concurrentielle en trois étapes. «Il s’agit d’un nouveau type d’achat qui se distingue des méthodes traditionnelles en ce qu’il comporte une série de trois phases concurrentielles», explique Hugo Gonçalves, coordinateur du projet. À mesure que chaque phase est évaluée, le nombre d’organisations participantes diminue tandis que les niveaux de financement augmentent. Les phases vont de la conception au prototypage et à l’essai des solutions. «Cette approche compétitive met l’industrie au défi, du côté de la demande, de développer des solutions innovantes pour les besoins du secteur public, tout en permettant aux acheteurs de comparer les différentes approches potentielles de solutions afin de filtrer les meilleures solutions possibles offertes par le marché.» Le processus innovant de l’APAC a permis de créer des produits dont les villes ont réellement besoin. En préparation de l’APAC, 10 sociétés/consortiums sont entrés en phase I à la suite d’un appel d’offres mondial. Elles ont élaboré des rapports sur la portée des solutions pour leurs plates-formes potentielles. Cinq d’entre elles sont passées avec succès à la phase II en produisant des prototypes de plate-forme qui utilisent des normes ouvertes afin de visualiser et d’analyser les données des villes dans le but de générer des renseignements exploitables. Trois prototypes ont atteint la phase finale où les plates-formes innovantes ont été testées en situation réelle à Anvers et à Helsinki. «Les solutions développées ont dépassé les attentes, démontrant qu’elles répondent non seulement à des normes et des exigences techniques complexes, mais aussi à un éventail de besoins des utilisateurs finaux», observe Hugo Gonçalves. Les solutions des trois contractants sont maintenant commercialisées en Europe et en Amérique du Sud. «Ceci est une preuve évidente des avantages importants de ces processus innovants de passation de marchés, tant pour les acheteurs urbains que pour les contractants.»

Créer des laboratoires d’innovation à grande échelle dans les villes

L’APAC de SELECT for Cities a été le premier au monde à se concentrer sur une plate-forme IoE pour aider les villes à combler les lacunes de leurs systèmes d’information intelligents. Il a également permis à des tiers de développer des solutions de services innovantes utilisant l’IA et d’autres technologies habilitantes en exploitant les infrastructures intelligentes des villes, les ressources de données, les capteurs et réseaux IdO et les interfaces. Un manuel présente les résultats, les leçons tirées et des documents susceptibles d’inspirer les villes sur la manière de tirer parti de l’APAC. «SELECT for Cities permet aux villes de collaborer de manière durable, inclusive et équitable», conclut Hugo Gonçalves. «Une fois assimilé, l’APAC est un excellent outil utilisable dans différents domaines et facilement reproductible.»

Mots‑clés

SELECT for Cities, ville, APAC, marchés publics, plateforme IoE, Internet de tout, ville intelligente, secteur public

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application