Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des prévisions climatiques et agricoles pour aider les vignobles à s’adapter au changement climatique

Le vin fait partie intégrante de la culture et de l’économie européennes, mais les raisins de cuve, particulièrement sensibles au climat local, pourraient être en position délicate. Un système d’aide à la décision facile à utiliser, doté des derniers modèles climatiques et agronomiques, devrait permettre au vin de continuer à couler.

Changement climatique et Environnement

L’Espagne, la France et l’Italie – les principaux États membres producteurs de vin – comptaient à eux seuls un tiers des vignobles du monde en 2019. La prévision des variations climatiques locales essentielles à la qualité et à la quantité a toujours été entachée d’incertitudes; le changement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes ont considérablement accru ce phénomène et son impact ultérieur. Le projet VISCA, financé par l’UE, a développé et démontré le potentiel d’un système d’aide à la décision (DSS) pour améliorer la résilience des exploitations viticoles face aux défis croissants liés au climat.

La science au service des agriculteurs

Les agriculteurs évaluent en permanence les conditions défavorables potentielles sur toutes les échelles de temps. Généralement, les décisions à court terme (quelques jours à l’avance) reposent sur des données météorologiques utilisant des modèles mondiaux ou régionaux, ce qui réduit la précision des prévisions locales. Pour les décisions prises des semaines (à moyen terme) ou des mois (saisonnières ou à long terme) à l’avance, l’expérience a servi de balise, mais elle n’est plus aussi fiable qu’auparavant en raison du changement climatique et des événements météorologiques extrêmes soudains. Le coordinateur du projet, Josep Maria Solé Tasias de METEOSIM SL, explique: «L’outil VISCA DSS intègre des modèles climatiques et agricoles aux données réelles des vignobles afin d’identifier des stratégies d’adaptation efficaces. Il comprend des prévisions météorologiques à court, moyen et long terme et des projections climatiques saisonnières liées aux modèles agricoles pour permettre des prévisions sur la phénologie (le cycle de croissance saisonnier de la vigne), l’irrigation nécessaire et l’accumulation de sucre.» Les prévisions peuvent identifier la probabilité d’événements extrêmes comme les vagues de chaleur, les fortes précipitations ou le gel printanier de quelques jours à plusieurs mois à l’avance. L’interface utilisateur intuitive simplifie également l’interprétation des analyses nouvelles et complexes, et la plateforme est facilement accessible sur smartphone, tablette et ordinateur.

Planification personnalisée

Les données, graphiques et services de l’outil VISCA DSS sont flexibles et modulaires et peuvent être exploités séparément. Les utilisateurs fournissent des informations de base sur le vignoble, notamment la définition des parcelles, les différents périmètres d’irrigation, et des caractéristiques essentielles telles que le type de sol et les cépages. Ils peuvent ensuite télécharger des données réelles telles que l’irrigation mesurée, manuellement ou automatiquement; les mises à jour sont utilisées pour améliorer les prévisions futures. Les services sont interconnectés et les données sont mises à jour sur une base quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle selon le service. Solé Tasias explique: «Le principal avantage de VISCA DSS est que, contrairement à la plupart des solutions existantes, cet outil intègre et couple les services météorologiques et agronomiques dans une plateforme unique et facile à utiliser. Il fait également intervenir les techniques les plus récentes pour améliorer l’adaptation au changement climatique dans les vignobles.» Le forçage des cultures déplace la période de maturation du raisin des mois d’été chauds à un mois plus frais plus tard dans la saison et l’écimage ralentit l’accumulation des sucres. Voici ce qu’en dit Xavier Bordes de Codorníu, où la technique de forçage des cultures a été appliquée dans une parcelle pour reporter la maturation du raisin de juillet à octobre: «VISCA DSS nous aide à prendre de meilleures décisions en matière de gestion du vignoble. Sans cet outil, nous ne pourrions pas déterminer la date de taille optimale pour appliquer en temps voulu la technique de forçage.» Il a également permis de minimiser la propagation du mildiou (champignon) pendant un printemps plus humide et un été plus chaud que la normale dans les vignobles espagnols.

Un toast à la résilience accrue, à la sécurité des moyens de subsistance et à une récolte abondante

Des essais réalisés sur le terrain en Espagne, en Italie et au Portugal ont démontré l’utilité des prédictions du modèle, et l’efficacité de l’outil devrait s’améliorer avec l’augmentation de la contribution des utilisateurs. Le VISCA DSS devrait être tout aussi utile dans d’autres pays et pour d’autres cultures, notamment les olives, les céréales et le riz. En bref, VISCA nous a donné à tous une raison de lever nos verres et de trinquer.

Mots‑clés

VISCA, climat, vin, météo, prévisions, raisin, irrigation, agricole, vignoble, agronomique, agriculteurs, météorologique, phénologie, vagues de chaleur, forçage des cultures, écimage

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application