Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le ciel est la limite pour une nouvelle technologie de grue

Les éoliennes sont appelées à devenir plus lourdes et à s’élever davantage afin de produire plus d’énergie à moindre coût, pour un avenir plus renouvelable. Des chercheurs ont créé une nouvelle technologie de grue, qui contrairement aux grues actuelles n’est plus limitée en hauteur, pour construire ces grandes éoliennes dont nous avons grandement besoin.

Technologies industrielles

Étant donné que le secteur de l’énergie éolienne entend réduire le coût de production de l’énergie, les grandes turbines, qui génèrent au moins 4 MW de puissance et se dressent à une hauteur supérieure à 140 m, constituent une solution efficace. Cependant, à mesure que les éoliennes gagnent en hauteur et en poids, leur construction se trouve limitée par la disponibilité et la capacité des grues et des équipements associés. Le projet AIRCRANE, financé par l’UE, a pour objectif de réduire le coût actualisé de l’énergie produite par les éoliennes en concevant une toute nouvelle technologie de grue. L’AirCRANE est une grue externe auto-grimpante qui s’élève en même temps que la tour, puis soulève la nacelle et les pales pour terminer l’éolienne. «La société coordinatrice HWS Concrete Towers a breveté et développé l’AirCRANE, une grue auto-grimpante qui défie les limites des grues existantes dans le secteur de l’énergie éolienne», explique Mariano Abadía, coordinateur du projet. «Il s’agit d’une grue auto-grimpante polyvalente et rentable conçue pour l’installation d’éoliennes de “hauteur illimitée”.»

Avantages et capacités de l’AirCRANE

Le système AIRCRANE peut assembler une tour en béton sans limite de hauteur, ce qui est important pour construire des éoliennes plus grandes et plus lourdes qui permettent de profiter des vents plus rapides et plus stables que l’on trouve au-dessus de 140 m. Il présente l’avantage d’être peu coûteux par rapport à d’autres grues et engins à chenilles qui ne sont ni aussi performants ni aussi polyvalents qu’AirCRANE. L’AirCRANE est conçue pour faciliter son transport, 12 camions seulement étant nécessaires pour déplacer une unité, contre 30 à 70 camions pour les grues et engins à chenilles conventionnels. La base de la tour ne nécessite ni plateformes spéciales ni sols particuliers pour soutenir l’AirCRANE, en effet le système se soutient lui-même avec la tour de l’éolienne en cours de construction. Les chercheurs du projet ont conçu l’AirCRANE de sorte qu’elle soit à même de soulever 165 tonnes pour installer des éoliennes. Ils ont commencé par concevoir et fabriquer un démonstrateur d’une capacité de 30 tonnes pour le présenter à des clients potentiels. L’équipe était en contact permanent avec les clients, parmi lesquels des fabricants de turbines, des fabricants de tours, des entreprises de construction et diverses autres sociétés. TÜV Rheinland, un organisme de conformité, a certifié la conformité d’AirCRANE avec la directive 2006/42/CE. Cette certification assure aux clients potentiels que le système AirCRANE a été conçu et fabriqué de manière à respecter toutes les normes de santé et de sécurité définies par les directives européennes. «Ce certificat permet d’éliminer tous les doutes concernant la bonne conception de l’AirCRANE et de gagner la confiance des clients», déclare Mariano Abadía.

Projets de commercialisation de l’AirCRANE

Les chercheurs ont pris contact avec des clients potentiels en vue de futures collaborations. AIRCRANE a fait équipe avec une société d’ingénierie structurelle et une société de protection de la propriété intellectuelle afin d’améliorer l’efficacité et la créativité et de disposer d’une structure de projet plus rationnelle. Une fois le projet terminé, AIRCRANE a travaillé à la signature d’un accord de production de la première unité AirCRANE commerciale. L’équipe étudie les opportunités offertes par divers marchés, tels que l’installation de tours et d’éoliennes en béton, l’exploitation d’éoliennes et la construction de gratte-ciel. L’équipe s’attend à ce qu’AIRCRANE génère des gains appréciables une fois qu’elle sera commercialisée. Elle prévoit des revenus pouvant atteindre 58,5 millions EUR en 5 à 7 ans et la création de 98 à 167 emplois directs et de 176 à 307 emplois indirects.

Mots‑clés

AIRCRANE, éolienne, technologie de grue, grue auto-grimpante, énergie éolienne, coût actualisé de l’énergie produite

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application