Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une technologie mobile révolutionnaire dynamise le réseau électrique bulgare grâce aux énergies renouvelables

Un système innovant et mobile de gestion du flux énergétique du réseau électrique installé sur le réseau de distribution bulgare augmente la pénétration des énergies renouvelables et améliore les flux transfrontaliers entre la Bulgarie et la Roumanie.

Changement climatique et Environnement
Énergie

Les réseaux de distribution ont du mal à suivre le développement croissant des énergies renouvelables. En Bulgarie, l’installation d’un nouveau système mobile pour gérer le flux énergétique permet actuellement d’augmenter considérablement la quantité d’énergie renouvelable que le réseau de distribution du pays peut prendre en charge. Il s’agit aussi de débloquer des flux électriques transfrontaliers. La technologie a été installée sur le système de distribution bulgare grâce au projet FLEXITRANSTORE financé par l’UE, en collaboration avec l’exploitant du système de distribution, l’exploitant du système électrique (ESO pour electric system operator) et de Smart Wires, une société mondiale de technologie électrique. La technologie de gestion du flux électrique permet aux exploitants de réseaux de déverrouiller la capacité de distribution de leurs systèmes, actuellement sous-exploités, ce qui rend leur infrastructure de réseau électrique plus efficace et plus résiliente. La congestion du réseau est réduite et des relations plus rapides peuvent s’établir entre des nouvelles ressources renouvelables et la demande en électricité. La solution pionnière de gestion du flux électrique qui a été développée par Smart Wires a été installée au nord-est de la Bulgarie, sur un site où l’énergie éolienne génère une puissance de 750 MW. L’installation n’a duré que deux jours et demi. «Le projet nous permet de capter sur notre réseau une capacité excédentaire pour augmenter la pénétration de ressources renouvelables, pour réduire les contraintes et améliorer les flux transfrontaliers entre la Bulgarie et la Roumanie», déclare Dimitar Zarchev, le directeur du Centre national de répartition de l’ESO, dans un communiqué de presse publié sur le site «CISION PR Newswire». «L’ESO est fier de faire partie de cette importante mission qui s’avère essentielle pour le réseau de l’Europe du Sud-Est.»

Une aubaine pour les consommateurs et pour l’environnement

En décrivant ensuite les avantages de la technologie mobile de gestion du flux électrique, Dimitar Zarchev a expliqué que cela leur permettrait d’améliorer considérablement la capacité et la flexibilité du réseau et d’accélérer les efforts de décarbonation de la région. «[L]a valeur ajoutée de la technologie mobile proposée par Smart Wires tient au fait qu’elle puisse être livrée en quelques mois, installée en quelques heures et réutilisée sur plusieurs sites différents», continue-t-il. «Le contrôle de gestion du flux électrique n’est pas quelque chose de nouveau mais cette méthode de déploiement mobile et innovante fournit à l’industrie une solution incroyablement flexible, qui a un fort impact et qui, à terme, représentera une solution préférentielle, plus rapide et à moindre coût, pour programmer et piloter des systèmes électriques.» Mark Norton, vice-président du développement commercial européen chez Smart Wires, a fait un commentaire sur l’engagement bulgare: «[L]e projet est la vitrine d’une réelle innovation, qui redéploie sans difficulté une infrastructure de réseau à grande échelle, en allant d’un réseau à un autre pour résoudre de nombreux problèmes. Cet équipement a été mis en œuvre dans un premier temps en Grèce, en 2019, pour diminuer la congestion en ressources renouvelables, sous forme d’un projet commun avec l’exploitant de distribution électrique indépendant grec. L’ESO et l’IPTO [l’exploitant de distribution électrique indépendant grec] ont fait preuve de grandes qualités pour diriger ce projet au niveau mondial, ce qui a capté l’imagination des exploitants de toute l’Europe, des États-Unis, de l’Australie et d’Amérique latine. Nous sommes fiers d’être associés au consortium FLEXITRANSTORE pour veiller à ce que ces types d’outils puissent être adoptés en Europe.» Le projet FLEXITRANSTORE (An Integrated Platform for Incresed FLEXIbility in smart TRANSmission grids with STORage Entities and large penetration of Renewable Energy Sources) vise à transformer le système électrique européen grâce à des interventions qui cibleront toute la chaîne de valeur de l’énergie. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet FLEXITRANSTORE

Mots‑clés

FLEXITRANSTORE, gestion mobile du flux d’électricité, énergie renouvelable, réseau de distribution, réseau électrique

Articles connexes