Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une réglementation harmonisée permettrait d’exploiter tout le potentiel d’un réseau offshore à structure maillée

Si l’on en croit une initiative financée par l’UE, la coopération et la coordination régionales en matière d’infrastructures de parcs éoliens offshore et de réseaux sont la clé d’une transition énergétique réussie.

Énergie

L’expansion de l’énergie éolienne en mer devrait se poursuivre, et, représentant une part de plus en plus importante de l’approvisionnement en électricité, sa croissance stimulera les efforts visant à décarboniser les systèmes énergétiques. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le marché mondial de l’éolien offshore a déjà augmenté d’environ 30 % par an entre 2010 et 2018, et, comme l’indique un communiqué de presse, elle prévoit que «la capacité mondiale de l’énergie éolienne produite en mer pourrait être multipliée par 15 et attirer environ 1 000 milliards de dollars d’investissements en cumulé d’ici 2040». Elle note par ailleurs que: «L’Europe a été pionnière dans la technologie de l’éolien offshore et la région est bien positionnée pour être le moteur de son développement futur.» Dans les principales conclusions de son rapport intitulé «Offshore Wind Outlook 2019», l’AIE souligne encore que: «La croissance de l’industrie éolienne offshore a été favorisée dans les pays européens riverains des mers septentrionales, où des ressources éoliennes de haute qualité et des eaux relativement peu profondes ont offert des conditions exceptionnellement favorables au développement et à la commercialisation de ces technologies.» Parallèlement à cette croissance, un réseau électrique offshore se développe également en mer du Nord. En effet, l’établissement du réseau offshore de la mer du Nord, qui interconnecte les réseaux électriques nationaux et relie les parcs éoliens offshore au continent, est une priorité majeure pour l’UE en matière d’infrastructure. Cependant, les projets offshore intégrés et hybrides restent rares en Europe. Pour faire évoluer cette situation et tenter de développer des réseaux offshore à courant continu haute tension (CCHT), le projet PROMOTION, financé par l’UE, a défini le cadre nécessaire à une telle infrastructure. Les partenaires du projet ont également formulé des recommandations à l’intention des décideurs et d’autres parties prenantes afin de faciliter le développement des premiers actifs hybrides. Celles-ci ont été publiées dans le dernier rapport de projet de PROMOTION. Ce document définit un actif hybride offshore comme «une ligne de transport qui combine la connexion de parcs éoliens offshore et l’interconnexion de plusieurs pays».

Coordination et coopération

Le rapport met l’accent sur les questions juridiques, économiques, de gouvernance et de financement qui doivent être abordées pour constituer un réseau offshore à structure maillée (MOG) efficace. «Il faut que les parties prenantes fassent un effort de coordination substantiel afin de concevoir et de mettre en œuvre un cadre juridique et réglementaire solide, ainsi qu’un système de gouvernance, et afin de collecter les fonds suffisants, de construire et d’exploiter le réseau.» Toujours selon le même rapport, il est essentiel que les décideurs européens et nationaux «s’engagent à mettre en œuvre la coordination et la coopération transfrontalières interdisciplinaires nécessaires pour tirer pleinement profit d’un MOG en mer du Nord.» Et, pour y parvenir, «il est indispensable d’adopter un accord international, qui soit signé à la fois par les États participant au MOG et par l’UE (en tant qu’autorité compétente pour de nombreux sujets liés au marché de l’énergie).» Les partenaires du projet soulignent qu’un tel accord «établit une sécurité juridique pour les États, les propriétaires du réseau et les différentes parties raccordées à ce réseau». Cité dans un communiqué de presse, Ditlev Engel, CEO de DNV GL Energy, l’entreprise coordinatrice du projet PROMOTION, déclare: «Le développement d’un réseau de transport offshore transnational européen fiable est un facteur clé pour une transition énergétique réussie, rentable et opportune. Ce projet a établi un excellent cadre réglementaire et financier destiné aux gouvernements nationaux, dont l’objectif est d’accélérer la collaboration en matière de développement conjoint d’infrastructures énergétiques telles que les réseaux de transport offshore.» Le projet PROMOTION (PROMOTioN - Progress on Meshed HVDC Offshore Transmission Networks) se terminera en décembre 2019. Il a été lancé dans le but de mettre au point et de faire la démonstration de technologies rentables et fiables pour le transport de l’énergie éolienne dans un cadre réglementaire politique, financier et juridique solide. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet PROMOTION

Pays

Pays-Bas

Articles connexes