Skip to main content

A new boost for green jobs, growth and sustainability

Article Category

Article available in the folowing languages:

Stimuler l’emploi vert dans le secteur de la construction en Espagne

Guidée par l’objectif de l’UE qui entend décarboniser le parc immobilier européen d’ici à 2050, Construye 2020_Plus a conçu des programmes de formation pour soutenir une industrie de la construction durable en Espagne, créant ainsi des perspectives d’emploi attrayantes et ouvrant le marché.

Changement climatique et Environnement
Société

La réduction des émissions de CO2 de l’industrie du bâtiment passera par des changements structurels du secteur, notamment le développement de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux et de nouvelles compétences. Il s’agit d’une opportunité autant que d’un défi, car cela créera des emplois et des opportunités de marché, tout en étant profitable à l’environnement. Pour aider l’Espagne à saisir ces opportunités, le projet Construye 2020_Plus (A new boost for green jobs, growth and sustainability), financé par l’UE, a développé des formations formelles et informelles consacrées aux méthodes de construction écologiques. «Notre approche transversale a incité des experts à partager diverses perspectives et solutions collaboratives, en reliant des secteurs de la construction qui n’auraient peut-être jamais travaillé ensemble. Cela a permis de sensibiliser le public aux bâtiments durables, un élément essentiel pour développer leur marché», explique Esther Rodriguez, coordinatrice du projet à la Fundación Laboral de la Construcción (Fondation des travailleurs de la construction). Le projet a créé une qualification pour les auditeurs énergétiques — qui s’aligne sur la mise en œuvre par l’UE de la directive sur l’efficacité énergétique, deux cours sur l’efficacité énergétique et une proposition de système de reconnaissance des compétences vertes. Il a également mis à jour des cours déjà existants.

La formation et l’accréditation

Construye 2020_Plus a adopté le modèle d’innovation de la quintuple hélice pour faire participer les principales parties prenantes du monde universitaire, des entreprises, du gouvernement, de la société civile et des groupes d’intérêt environnementaux, au partage des connaissances, de l’expertise et des opportunités. Quelque 70 experts espagnols ont répertorié les principaux défis du secteur de la construction et proposé une feuille de route pour la formation visant à mettre en œuvre 30 solutions en matière d’efficacité énergétique, de sources d’énergie renouvelables et de bâtiments à consommation énergétique quasi nulle (NZEB). La formation professionnelle et éducative élaborée par Construye 2020_Plus comprend deux cours qui seront mis à l’essai en 2021: l’efficacité énergétique pour les opérateurs et l’efficacité énergétique pour les cadres intermédiaires. Il s’agit de brefs cours transversaux permettant à chaque profession de mieux connaître l’autre. En outre, le projet a mis à jour plusieurs cours sous l’égide de l’initiative BUILD UP Skills, notamment les cours relatifs aux lois et réglementations, aux matériaux et solutions de construction et à l’approche NZEB. S’appuyant sur les récents progrès de la numérisation dans l’industrie du bâtiment, Construye 2020_Plus a également introduit dans sa formation une méthodologie de construction allégée et de modélisation des données du bâtiment (BIM). «Dans la mesure où la numérisation des flux de travail de la construction n’est pas encore très répandue en Espagne, nous nous sommes contentés d’introduire ces concepts», ajoute Esther Rodriguez. «L’objectif n’est pas de dispenser une formation complète à un métier spécifique, mais de familiariser les artisans avec l’éventail des techniques de construction durable disponibles.» Pour élaborer la qualification d’auditeur énergétique, l’équipe a suivi la méthodologie établie par l’Institut national espagnol des qualifications (INCUAL, un partenaire du projet). Après son approbation officielle, elle sera publiée dans le catalogue national et adoptée par les ministères de l’éducation et de l’emploi. Une proposition est également en cours d’élaboration concernant un système de reconnaissance des compétences vertes appelé Green tag. Green tag certifiera les résultats acquis lors des cours sur l’efficacité énergétique destinés aux opérateurs et aux cadres moyens et lors d’au moins un des six cours actualisés de la gamme de compétences BUILD UP.

Faire évoluer les mentalités

Le projet a déjà participé à deux événements BUILD UP Exchange, et les résultats ont également été promus au sein de réseaux de formation européens tels que REFORME et CPD. L’équipe organise actuellement 15 événements régionaux destinés à promouvoir les avantages de l’efficacité énergétique dans les bâtiments, soutenus par une plateforme virtuelle hébergeant des contenus tels que des entretiens, des bonnes pratiques et des formations. «Nous voulons susciter un changement générationnel afin que les emplois dans le secteur de la construction verte attirent davantage les jeunes, tout en contribuant à créer une demande du marché pour la construction durable», explique Esther Rodriguez. À plus long terme, l’équipe entend adapter son approche à d’autres secteurs connexes, tels que les industries du bois et du métal, ainsi qu’à d’autres pays.

Mots‑clés

Construye 2020_Plus, construction, compétences, formation, vert, innovation, efficacité énergétique, bâtiments, numérisation, durable, Espagne

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application