Skip to main content
European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Attention and memory components in every-day cognitive problems in aging

Article Category

Article available in the following languages:

Attention et mémoire: l’âge n’a pas d’importance

Alors que nous vieillissons, nous subissons des changements cognitifs. Un projet européen contredit l’idée courante, et montre que dans les situations réelles, l’attention et la mémoire ne sont en général pas affectées par le vieillissement.

Santé icon Santé

Les changements cognitifs liés à l’âge comprennent un raisonnement inductif plus lent, un déclin de la vitesse de perception, une résolution des problèmes plus lente, une récupération plus faible des événements passés, ainsi qu’une altération de l’orientation dans l’espace. Les fonctions cognitives sont évaluées par des tests neuropsychologiques ou des tâches liées au fonctionnement particulier du système neuronal. Les paradigmes cognitifs et neuroscientifiques typiques sont des tâches assez artificielles conçues pour analyser les fonctions cognitives, comme l’attention, la mémoire, ou la prise de décision, et ce, de manière isolée. Par exemple, dans une tâche de mémoire, vous apprenez une liste d’objets que vous devez ensuite reconnaître ou restituer. Dans une tâche d’attention, vous devez vous concentrer sur certaines informations en présence d’informations inutiles. Ces tests de «pur processus» sont extrêmement précieux pour étudier les mécanismes inhérents à certaines fonctions cognitives; toutefois, ils ne peuvent fournir d’informations sur la manière dont les fonctions cognitives affectent en synergie la performance.

Des évaluations expérimentales qui rappellent des scénarios concrets

Le principal objectif du projet MEMORAGE consistait à développer de nouvelles évaluations neuropsychologiques conformes aux dynamiques complexes des tâches réelles et capables de les mesurer. La recherche a été entreprise avec le soutien du programme Actions Marie Skłodowska-Curie (MSCA) et impliquait le développement de tâches de recherche visuelle en laboratoire, dont certaines caractéristiques importantes se retrouvent dans les recherches menées dans le monde réel, comme faire ses achats dans un supermarché. Selon Iris Wiegand, titulaire d’une bourse de recherche MSCA: «Ces tâches s’appuient sur la mémoire (qu’est-ce qu’il y avait sur ma liste de courses?), l’attention (où sont ces articles parmi les autres produits?) et les décisions (est-ce que je continue à chercher dans cette allée ou est-ce que je passe à la suivante?).» Les tâches de recherche visuelle complexes de MEMORAGE ont été testées sur des jeunes instruits (18-30 ans) et des participants plus âgés (plus de 65 ans). L’objectif consistait à mesurer comment l’attention, la mémoire et la prise de décision entraînent des différences de performance liées à l’âge. «Les adultes plus âgés étaient invariablement plus lents, mais leurs fonctions de mémoire et d’attention semblaient étonnamment bien préservées», souligne Iris Wiegand. En ce qui concerne la prise de décision, les adultes plus âgés recouraient à une stratégie de recherche plus conservatrice, qui relève davantage de l’exploitation, par rapport aux jeunes adultes qui avaient tendance à chercher de nouvelles options.

Implications et perspectives de MEMORAGE

La conclusion selon laquelle les fonctions de l’attention et de la mémoire dans des tâches complexes ne sont en général pas affectées par le vieillissement est très encourageante. Elle contredit les résultats des expériences de «pur processus» qui laissent entendre qu’un déficit de l’attention et de la mémoire sont des marques du vieillissement. «Nos conclusions suggèrent que ces déficits liés à l’âge sont réduits ou même absents dans l’exécution de certaines tâches qui sont plus similaires aux tâches de recherche du monde réel», ponctue Iris Wiegand. Dans le même temps, elles suggèrent que les tests conventionnels peuvent surestimer les déficits liés à l’âge. De nouveaux efforts viseront à tester les tâches de recherche visuelle complexes de MEMORAGE sur une population plus large ainsi que sur des patients qui présentent des déficits graves de l’attention et/ou de la mémoire. L’enregistrement simultané de l’activité cérébrale permettra de délimiter la fonction cérébrale chez des adultes plus âgés et performants par rapport à de plus jeunes adultes, ainsi que l’implication potentielle de l’activité compensatoire qui contribue à leur performance. Ensemble, ces recherches offriront une meilleure compréhension des mécanismes neurocognitifs et jetteront les bases de stratégies appropriées qui répondent aux besoins de notre population vieillissante.

Mots‑clés

MEMORAGE, attention, mémoire, vieillissement, fonctions cognitives, prise de décision, tâche de recherche visuelle

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application