Skip to main content

Developing a Non-Invasive Kit for Early Colorectal Cancer Detection

Article Category

Article available in the folowing languages:

Test non invasif pour la détection du cancer colorectal

Il ne fait aucun doute qu’un diagnostic rapide du cancer peut sauver des vies. Des chercheurs européens ont mis au point un test sanguin qui permet de détecter le cancer colorectal des années avant son apparition.

Santé

Le cancer colorectal (CCR) présente un taux de mortalité de 48 % et constitue le troisième cancer le plus fréquent dans le monde, avec des millions de nouveaux cas chaque année. Ces statistiques désolantes peuvent être améliorées grâce à des programmes de dépistage recommandés qui permettent de détecter des lésions prémalignes dans le côlon et le rectum, appelées adénomes avancés (AA). Celles-ci apparaissent parfois jusqu’à dix ans avant la tumeur. La plupart de ces cancers et décès pourraient être évités et guéris s’ils étaient diagnostiqués à un stade précoce. Le taux de survie à cinq ans du CCR est de 90 % s’il est diagnostiqué au stade I, mais de seulement 14 % s’il est diagnostiqué au stade IV. Malgré cela, l’observance est faible, puisque seulement 10 % de la population éligible se soumet au dépistage nécessaire par coloscopie ou test fécal. La résistance des consommateurs à la procédure de coloscopie étant la principale raison de ce faible taux d’adhésion, il existe un besoin médical évident non satisfait pour une détection précoce, précise et facile du cancer.

Des biomarqueurs sanguins spécifiques pour le CCR

L’initiative ColoFast, financée par l’UE, a cherché à résoudre ce problème médical en développant un test non invasif pour le diagnostic rapide du CCR. «Notre test sanguin innovant combine des biomarqueurs moléculaires de pointe pour la détection précoce du CCR et des AA dans la population à risque moyen des personnes âgées de 50 à 75 ans», explique Carmen Monsalve, directrice des affaires cliniques chez Amadix, une société travaillant dans les technologies de biopsie liquide. Pour valider les biomarqueurs associés au CCR, l’équipe a réalisé une étude prospective européenne auprès de 3 300 personnes asymptomatiques en bonne santé et à risque moyen, âgées de 50 à 75 ans, en Allemagne et en Pologne. La signature moléculaire utilisée dans le test était une collection de microARN qui peut différencier les individus sains de ceux qui sont atteints d’AA ou de CCR. Le test a ensuite été validé dans d’autres études de cas témoins portant sur plus de 1 000 échantillons de patients. ColoFast mesure les niveaux de biomarqueurs spécifiques dans le plasma des échantillons de sang, puis, Amadix exécute un algorithme de diagnostic. Un résultat positif indique la présence d’AA ou de CCR et doit être suivi d’une coloscopie diagnostique.

La commodité et l’excellence de ColoFast vont révolutionner le dépistage du CCR

Les résultats indiquent que ColoFast présente une sensibilité supérieure dans la détection des lésions prémalignes. Il peut être facilement mis en œuvre dans les laboratoires hospitaliers, sans nécessiter d’investissement supplémentaire ni de formation approfondie du personnel. Et surtout, il est proposé à un prix compétitif. «La nature non invasive de ColoFast, associée à sa spécificité, sa sensibilité et sa rapidité de diagnostic élevées, va changer le paradigme du dépistage du CCR», souligne Carmen Monsalve. Cela permettra d’assurer une meilleure observance du dépistage et d’améliorer les chances de survie des patients. Les partenaires du projet prévoient que jusqu’à 2 millions de personnes en Europe pourraient bénéficier de ce test en 2024. Dans un premier temps, ColoFast sera proposé par des laboratoires de référence centralisés. Les discussions en cours avec les hôpitaux, les distributeurs et les compagnies d’assurance maladie devraient permettre d’élargir la disponibilité du test après l’obtention du marquage CE en juillet 2021. Le test ColoFast est appelé à modifier les directives relatives au dépistage du cancer colorectal. En outre, Amadix a identifié — avec la deuxième plus grande compagnie d’assurance santé en Europe — un ensemble de facteurs de risque associés au développement du CCR en utilisant des outils de mégadonnées et d’intelligence artificielle. L’incorporation de ces facteurs de risque à travers des modèles de prédiction nouvellement générés améliorera les performances du test ColoFast, en atteignant une précision encore plus grande.

Mots‑clés

ColoFast, cancer colorectal (CCR), test moléculaire, test sanguin, microARN, adénomes avancés (AA), risque

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application