Skip to main content
European Commission logo print header

Future Occupant Safety for Crashes in Cars

Article Category

Article available in the following languages:

Pronostic virtuel d’accident pour les véhicules automatisés

Un projet financé par l’UE présente des outils et des méthodes avancés de test de la sécurité visant à garantir celle des occupants en cas d’accident avec des véhicules automatisés.

Transports et Mobilité icon Transports et Mobilité

En Europe, le niveau de sécurité que les véhicules doivent assurer est déterminé par les règlements ECE (exigences d’homologation) et est complété, entre autres, par des tests consommateurs conçus et réalisés par Euro NCAP. Ces tests reposent sur des scénarios d’accidents en situation réelle susceptibles d’entraîner des blessures ou la mort des occupants du véhicule ou d’autres usagers de la route.

Modèles avancés de corps humain pour la sécurité des véhicules

L’objectif cardinal du projet OSCCAR, financé par l’UE, était de permettre le développement de systèmes avancés de protection des occupants grâce à une nouvelle approche fondée sur la simulation. «L’un de nos objectifs était de concevoir des outils et des méthodes qui garantissent la sécurité des occupants en cas d’accidents dans des scénarios de trafic mixte auxquels les véhicules automatisés et leurs occupants feront très probablement face à l’avenir», explique Werner Leitgeb, coordinateur du projet et chercheur en chef au Virtual Vehicle Research GmbH. Les véhicules hautement automatisés (VHA) permettent de proposer des places assises différentes, qui offrent des niveaux de confort et de détente supérieurs, et même un siège pivotant. Afin de protéger les occupants en cas de futurs accidents de la route, les VHA exigent le développement, l’approbation de la sécurité et l’homologation de nouveaux systèmes de retenue plus avancés. OSCCAR a rassemblé 21 partenaires, allant des fabricants d’équipement d’origine aux fournisseurs sous-traitants en passant par des organismes de recherche, qui ont collaboré sur le plan international à l’élaboration et à l’amélioration des tests virtuels et du développement de modèles avancés de corps humain qui permettront d’évaluer des scénarios de test aussi complexes. Les tests de sécurité des véhicules emploient habituellement des mannequins d’essai de choc, techniquement connus sous le nom de dispositifs anthropomorphiques d’essai. Ces tests ne tiennent généralement pas compte des caractéristiques d’hétérogénéité telles que le sexe, l’âge et d’autres facteurs démographiques susceptibles d’avoir une incidence sur l’issue d’un accident de voiture. Les chercheurs du projet ont exploité des données biomécaniques afin d’améliorer les modèles de corps humain existants, qui représentent le corps humain réel au lieu d’utiliser un dispositif physique d’essai, et de les faire correspondre aux besoins des futurs tests de sécurité. L’évaluation virtuelle des systèmes de protection avancés pour les véhicules traditionnels et les VHA contribuera à l’homologation des positions de siège que proposeront les VHA.

L’avenir de la prévision des accidents

Les partenaires d’OSCCAR ont élaboré une méthodologie permettant de prévoir les futures configurations de chocs à l’aide de données sur les accidents et de simulations de pré-collision. Cette méthodologie leur a permis de décrire les accidents qui devraient continuer à se produire avec l’avènement de la conduite automatisée. De plus, OSCCAR a généré un outil de simulation des accidents en libre accès qui permet de prévoir l’influence de l’automatisation et de la sécurité active grâce aux données sur les accidents et des modèles de trafic mixte humain/automatisé. Cet outil est susceptible de compléter les activités de test virtuel d’Euro NCAP en vue d’appuyer les prochaines étapes du secteur automobile vers une sécurité accrue. Collectivement, le cadre d’OSCCAR répond aux nombreux défis de la sécurité routière de demain qui sont amenés à se poser en raison de l’introduction des VHA et des changements démographiques. Il contribue à l’évaluation des scénarios de trafic mixte, des conceptions futures des habitacles de véhicule, des nouvelles places assises des occupants et du vieillissement de la population. Il est important de noter que la mise en œuvre des livrables d’OSCCAR garantira que la sécurité, l’accessibilité et l’efficacité promises par les VHA deviennent réalité.

Mots‑clés

OSCCAR, modèles de corps humain, véhicules hautement automatisés, tests de sécurité, homologation, accident de la route, essai de choc

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application