Skip to main content

A Whole New Category of Vehicle: The ONO Pedal Assisted Transporter

Article Category

Article available in the folowing languages:

En matière de logistique durable, un nouveau vélo e-cargo tient ses promesses

Grâce au soutien d’un financement européen, un fabricant allemand a optimisé son vélo cargo électrique innovant et amélioré sa prestation de service à la clientèle.

Transports et Mobilité

L’augmentation drastique des achats en ligne a entraîné la multiplication des livraisons. Or, dans la mesure où ces colis sont généralement transportés de l’entrepôt au domicile des acheteurs par des camions, des fourgonnettes ou des motos, les villes ont constaté une forte hausse du trafic et de la pollution atmosphérique. Il est estimé en effet que ce que l’on appelle la «livraison du dernier kilomètre» est responsable de 30 % de l’ensemble de la circulation urbaine. Aux heures de pointe, ce chiffre grimpe à 80 %. En outre, les gros camions de livraison fonctionnant aux combustibles fossiles sont à l’origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre et de près de la moitié des autres polluants liés au transport. Afin de contribuer à résoudre le problème des émissions liées au secteur de la logistique, des entreprises telles que la société allemande ONOMOTION travaillent au développement de véhicules de livraison électriques. «Notre entreprise est spécialisée dans les solutions innovantes pour le secteur du transport urbain qui réduisent la congestion routière et la pollution atmosphérique», explique Beres Seelbach, co-PDG d’ONOMOTION. «Le vélo e-cargo ONO est un véhicule électrique protégé contre les intempéries qui allie la flexibilité d’une bicyclette à la durabilité d’un fourgon de livraison.» Avec le soutien du projet ONO, financé par l’UE, l’entreprise a pu faire progresser sa solution de vélo de livraison, en l’optimisant pour être compétitive dans le secteur lucratif des véhicules électriques. Plus précisément, ONOMOTION est parvenu à améliorer la conception de son vélo cargo électrique et de son prototype de module de conteneur afin de les préparer à la production en présérie. La société a également mis en œuvre un modèle de service pour la production en présérie et a démontré que sa solution était adaptée au marché.

Un vélo e-cargo plus robuste et plus efficace

Selon Beres Seelbach, l’un des résultats les plus significatifs obtenus au cours du projet porte sur l’amélioration de la durée de vie et de la stabilité du véhicule. Au cours d’une phase de test de 18 mois, et sur la base des commentaires collectés en continu auprès de ses clients, l’équipe a amélioré la durabilité d’un certain nombre de composants, notamment les charnières, les serrures, les portes latérales et le logiciel. «Le résultat évident de ces améliorations est un produit plus robuste et plus efficace à proposer à nos clients», ajoute Beres Seelbach. Un autre résultat clé concerne la mise en œuvre réussie d’un concept de maintenance et de service. En définissant clairement sa stratégie, sa mission, ses valeurs et son engagement en matière d’assistance client, ONOMOTION est parvenu à mettre en place tout un département de service technique composé de 18 membres et répartis sur cinq sites en Allemagne. «Cette compétence nous a permis de garantir à nos clients un service sûr et de qualité», souligne Beres Seelbach. «Elle nous a également conféré un avantage concurrentiel important, qui s’est traduit par une hausse des ventes.»

Une grande entreprise qui se prépare à avoir un grand impact

Bien que le projet financé par l’UE soit maintenant terminé et que le vélo e-cargo ONO effectue déjà des livraisons sans carbone à travers l’Allemagne, le travail de l’entreprise ne fait que commencer. L’équipe s’efforce actuellement de pénétrer de nouveaux marchés et a récemment lancé ses services à Paris. Elle a également coupé le ruban d’un nouveau site de production ultramoderne à Berlin et possède un portefeuille de clients qui inclut des noms prestigieux tels que Hermes, UPS et DPD. «De l’assemblage du véhicule lui-même à la nouvelle installation, en passant par la nouvelle infrastructure de service et les nouveaux marchés, le financement de l’UE nous a permis de transformer une idée en une solution qui révolutionne le secteur», conclut Beres Seelbach. «En conséquence, nous sommes maintenant bien positionnés non seulement pour devenir l’un des plus grands fabricants de vélos e-cargo, mais aussi pour avoir un impact encore plus grand sur la société.»

Mots‑clés

ONO, ONOMOTION, livraison du dernier kilomètre, logistique durable, vélo e-cargo, forte hausse du trafic, pollution atmosphérique, transport urbain, émissions de gaz à effet de serre, véhicule électrique, e-véhicule

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application