Skip to main content

Online Service of Personalised Games for People with Cerebral Palsy to Enhance their Abilities and Living Adjustment

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une plateforme de jeu intègre l’amusement dans la rééducation de l’infirmité motrice cérébrale

La première plateforme de jeu collaborative sociale conçue exclusivement pour aider les personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale à s’amuser lors de la physiothérapie est arrivée.

Santé

L’infirmité motrice cérébrale (IMC) est un groupe de troubles neurologiques qui affectent le mouvement, l’équilibre, la coordination et la posture. Elle est causée par un dommage du cerveau avant, pendant ou immédiatement après la naissance et représente le handicap moteur le plus courant de l’enfance. Le traitement implique généralement de la physiothérapie pour améliorer la force musculaire et la coordination, de l’ergothérapie pour soutenir les activités quotidiennes, et de l’orthophonie pour développer les capacités de communication. Des médicaments peuvent également être prescrits pour contrôler les crises et, dans certains cas, de la chirurgie peut être recommandée. Bien que ces méthodes puissent améliorer la qualité de vie, elles présentent des limites. La physiothérapie nécessite par exemple beaucoup de temps et d’argent. «Un autre problème tient au fait que les patients trouvent souvent la rééducation ennuyeuse. Nous voulions la rendre amusante», explique Kjetil Helland du projet AbleGames, soutenu par l’UE. La plateforme de ce projet, Stasism, conçue pour la maison ou la clinique, a recours à des jeux sérieux pour dispenser de la rééducation et proposer un réseautage social. «Les personnes atteintes d’un handicap étant souvent confrontées à l’exclusion sociale, nous leur offrons donc une manière de socialiser et de se soutenir mutuellement. Centrés sur la rééducation, nos jeux ont amélioré l’équilibre des personnes atteintes d’IMC en seulement deux semaines», souligne Kjetil Helland. Avant le projet, la plateforme avait déjà été validée dans des environnements pertinents. Le soutien de l’UE a permis à l’équipe de la préparer en vue de sa mise sur le marché.

Le juste équilibre: lorsque la science rencontre le divertissement

Stasism a été mise au point avec des médecins, des thérapeutes, des chercheurs, des concepteurs, des artistes et des développeurs de jeux professionnels. «La science veille à ce que la plateforme aide véritablement les personnes atteintes d’IMC; le divertissement permet de s’assurer que les personnes veulent vraiment l’utiliser», explique Kjetil Helland. La plateforme a été conçue pour être conviviale et bon marché, ne nécessitant qu’un ordinateur/portable standard avec une caméra web et une planche d’équilibre, conçue par HuginTech, l’hôte du projet. Après l’inscription, l’interface réalise une évaluation des utilisateurs afin de personnaliser la plateforme. «Contrairement à la plupart des plateformes actuelles, Stasism utilise l’intelligence artificielle pour adapter le jeu aux capacités de chaque personne, ajustant les niveaux de difficulté et les configurations de jeu en conséquence. La caméra web et la planche d’équilibre s’ajustent également automatiquement à l’amplitude de mouvement de la partie du corps utilisée», explique Kjetil Helland. Les jeux indiquent quelle partie du corps est ciblée, donnant des informations spécifiques sur l’équilibre, la posture et l’entraînement de précision réalisé. Les utilisateurs (patients ou thérapeutes) peuvent fixer des objectifs assortis d’échéances, et toutes les données relatives aux entraînements sont recueillies pour suivre les progrès, qui peuvent comprendre des mises à jour en temps réel. Étant donné que les jeux sont contrôlés par le mouvement du corps, il n’est pas nécessaire de disposer d’une souris ou d’une manette, ce qui rend les jeux plus immersifs. En outre, le système peut travailler avec les utilisateurs lorsqu’ils se tiennent debout, utilisent une aide à la mobilité ou sont assis. Les utilisateurs peuvent jouer seuls ou avec d’autres, en recourant à l’outil de chat et en adoptant des avatars. Stasism mène constamment des essais pilotes sur des centaines de personnes atteintes d’IMC ayant entre 3 et 75 ans, en Irlande, en Espagne et en Ukraine. «Nos essais pilotes veillaient à ce que le système soit testé tous les jours par des patients atteints d’IMC ainsi que leurs thérapeutes et médecins. L’accueil a été très positif, selon des enquêtes de satisfaction», ajoute Kjetil Helland.

Non seulement un nouveau produit, mais aussi un nouveau marché

L’équipe se prépare à introduire la technologie sur le marché début 2023, ciblant les utilisateurs à domicile et les environnements médicaux. Le système sera fourni en tant que service d’abonnement, garantissant ainsi la pérennité de la R&D. En fait, l’équipe comprendra plusieurs chercheurs étudiant Stasism dans le cadre de leur doctorat ou maîtrise, chacun contribuant à constamment mettre à jour le contenu et les fonctionnalités. «Nous sommes fiers d’avoir créé une plateforme complète pour les personnes atteintes d’IMC, et aussi d’avoir ouvert un nouveau marché qui ne proposait pas d’offres comme la nôtre», conclut Kjetil Helland.

Mots‑clés

AbleGames, infirmité motrice cérébrale, rééducation, physiothérapie, équilibre, jeux sérieux, handicap

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application