CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Article available in the following languages:

L’installation du premier électrolyseur à grande échelle a commencé au Danemark

Un projet soutenu par l’UE installe actuellement un prototype d’électrolyseur de 6 MW dans un parc industriel écologique danois afin de rapprocher l’Europe de la neutralité carbone.

Changement climatique et Environnement icon Changement climatique et Environnement
Énergie icon Énergie

L’installation d’un prototype d’électrolyseur de 6 MW a commencé dans le GreenLab, le parc industriel vert du Danemark. Rendue possible grâce au soutien du projet GreenHyScale, financé par l’UE, cette installation constitue une étape importante vers l’objectif du projet, à savoir la production d’hydrogène vert à grande échelle et susceptible d’être transposée dans le reste du monde, à la fois sur terre et en mer.

Première pièce livrée

Comme indiqué dans un article de presse publié sur le site web de GreenHyScale, le module d’essai de 6 MW pour la production Power-to-X, ou PtX, a été livré au GreenLab à la fin du mois de mars, marquant ainsi une étape importante dans la transition vers la production d’hydrogène vert. Un électrolyseur alcalin pressurisé modulaire X-series, qui peut être empilé, est au cœur de la technologie Power-to-X. Ce dispositif de 70 tonnes a été mis au point par le partenaire danois du projet, Green Hydrogen Systems, et constitue la première pièce de l’usine d’électrolyse verte de 100 MW qui sera construite et exploitée dans le parc industriel. «Il s’agit d’une étape importante pour laquelle nous avons travaillé dur avec nos partenaires internationaux», déclare Christopher Sorensen, PDG de GreenLab. «Le Power-to-X n’est pas seulement une technologie prometteuse en termes de production et de stockage plus propres de l’énergie, mais aussi une pierre angulaire du système énergétique du futur, dans lequel le couplage des secteurs sera crucial. Au sein du GreenLab, l’installation Power-to-X sera entièrement intégrée à notre SymbiosisNet afin de tirer parti des produits de notre pôle industriel vert.» SymbiosisNet est un réseau intelligent d’énergie et de données développé pour permettre aux entreprises de partager leurs surplus d’énergie et de ressources. Christopher Sorensen explique le concept plus en détails: «Notre infrastructure unique permet aux entreprises de réutiliser leurs flux d’énergie excédentaires; et la chaleur en surplus de l’installation PtX sera également utilisée pour un système de chauffage urbain novateur destiné aux communautés locales.» Un autre élément clé de l’installation d’essai de 6 MW est l’unité d’alimentation qui fournira de l’énergie au module d’électrolyse. Cette unité convertit le courant alternatif de 10 kV provenant du réseau national en un courant continu de faible intensité. L’équipe du projet prévoit que l’énergie fournie à l’électrolyseur sera bientôt de l’énergie verte obtenue directement à partir d’éoliennes et de panneaux solaires situés dans le parc industriel et aux alentours. Sebastian Koks Andreassen, PDG de Green Hydrogen Systems, détaille la suite des événements: «L’installation pour les tests et les validations de notre prototype au GreenLab de Skive est la prochaine étape de la montée en maturité de notre électrolyseur X-Series. Cette nouvelle phase contribue au développement du projet GreenHyScale et aux efforts de Green Hydrogen Systems pour faire progresser le prototype d’électrolyseur vers un produit commercialement viable.» Lancé en 2021, GreenHyScale (100 MW Green hydrogen production in a replicable and scalable industrial hosting environment) réunit 11 partenaires universitaires et commerciaux du Danemark, de France, de Norvège et du Royaume-Uni. Les résultats du projet contribueront à réduire le coût de l’hydrogène et à accélérer la transition de l’Europe vers la neutralité carbone. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet GreenHyScale

Mots‑clés

GreenHyScale, hydrogène, vert, énergie, électrolyseur, parc industriel

Articles connexes