Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Avantages du modèle d'aube fendue

Une nouvelle aube de turbine vient d'être mise au point par des ingénieurs grecs en vue d'une application dans des régions montagneuses. Le modèle d'aube fendue maximise l'énergie produite tout en réduisant les coûts de fabrication, d'installation et de maintenance.

Énergie

L'Europe s'est fixé d'ambitieux objectifs en vue d'augmenter la production d'énergie à partir de sources d'énergie renouvelables d'ici l'année 2010. Malheureusement, l'adoption de solutions reposant sur de l'énergie renouvelable à travers tout le continent a pris du temps. Si des parcs éoliens ont été installés avec succès le long du littoral scandinave et du Nord de l'Europe, les régions montagneuses du Sud de l'Europe restent par contre relativement inexploitées. Le projet MEGAWIND a été lancé en vue de répondre aux exigences particulières des turbines éoliennes dans ces régions. Lors de MEGAWIND, des ingénieurs en mécanique de l'université de Patras en Grèce ont conçu et testé une nouvelle aube de turbine éolienne de 30 mètres. Les ingénieurs grecs ont abandonné le modèle d'aube traditionnel pour créer la toute première aube fendue à l'échelle du mégawatt. L'avantage de cette aube est qu'elle génère davantage d'énergie, en particulier en présence de vents forts. En vue de surmonter les contraintes supplémentaires, l'aube a par ailleurs été renforcée avec du tissu carbone dans les zones critiques. Lors du projet, les ingénieurs ont élaboré un algorithme afin d'optimiser les caractéristiques de l'aube, telles que sa surface et son épaisseur, et maximiser ainsi la capture annuelle d'énergie (AEC, Annual Energy Capture). L'AEC est une mesure de l'électricité totale pouvant être générée par le système sur une période d'un an. L'algorithme a été utilisé pour analyser quasiment 200 types d'aube. Un modèle grandeur nature a été testé lors du projet MEGAWIND d'après des normes internationales définies par la Commission électrotechnique internationale (CEI 61400-23, par exemple). Des mesures sur des composants du système, tels que les joints, ont permis d'obtenir des informations sur la fatigue et la durée de vie prévue. Parmi les autres avantages du nouveau modèle, notons la réduction du temps et des coûts de fabrication, ainsi que des coûts de transport. La modularité du système rend l'assemblage sur site faisable dans des régions montagneuses distantes, tout en permettant la réduction des coûts de maintenance. On peut espérer que ces avantages faciliteront l'adoption de l'énergie éolienne dans ces régions.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application