Skip to main content

Electronic sensor system for the characterisation of packaging emissions

Article Category

Article available in the folowing languages:

Préserver la qualité des aliments

Conçu dans la ligne des réglementations en matière de sécurité alimentaire, un système prototype d'évaluation des émissions volatiles se dégageant des matériaux d'emballage offre désormais un gain de temps aux industries.

Santé

Les micro-organismes, l'humidité, les polluants, la lumière et l'oxygène sont quelques-uns des facteurs pouvant affecter de manière négative les denrées alimentaires. C'est la raison pour laquelle des matériaux d'emballage appropriés sont utilisés pour protéger ces aliments des conséquences environnementale et garantir ainsi leur stabilité tout au long de leur conservation. Mais il peut arriver que des substances indésirables, comme des solvants, ou des composants dégageant des odeurs étrangères présents dans les matériaux d'emballage nuisent à la qualité des aliments. Conscient de ce problème, le projet ESCAPE a concentré ses efforts sur le développement d'un équipement approprié pour surveiller les odeurs étrangères et les solvants résiduels aux premiers stades de la production de matériaux d'emballage. De manière plus spécifique, la nouvelle instrumentation a été conçue pour intégrer des instruments d'échantillonnage et des systèmes spéciaux de capteurs dirigés par l'application. Le système prototype est ainsi capable de mesurer la quantité d'analytes de dégazage et d'évaluer la qualité des matériaux d'emballage. Le nouveau dispositif analytique est le fruit de la combinaison unique d'un système d'échantillonnage dédié, d'une électronique de commande et d'un logiciel. Il peut être utilisé pour l'analyse headspace de différents matériaux et, plus particulièrement, d'échantillons d'impression par gravure. Il est facile à utiliser et rentable tout en n'exigeant pas de compétences particulières. Mais surtout, il peut être introduit dans la ligne en tant qu'outil de détection supplémentaire afin de déceler très tôt les écarts au niveau de la production. Le dispositif permet de classer les émissions volatiles provenant de différentes sources après la phase de calibrage et de détecter des solvants particuliers, dont l'eau. Contrairement aux méthodes traditionnelles d'évaluation de la qualité, comme les groupes sensoriels humains ou les études analytiques (chromatographie en phase gazeuse, spectrométrie de masse), la nouvelle approche analytique est beaucoup plus rapide. Des partenaires sont recherchés à des fins de recherches avancées ou de soutien au développement, en particulier pour de nouvelles applications.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application