Skip to main content

Quantitative trait loci affecting milk production: mapping and utilization for marker assisted selection in dairy and dual purpose cattle.

Article Category

Article available in the folowing languages:

Cartographie des caractéristiques de la production laitière

Les caractéristiques de la production laitière chez le bétail sont héréditaires. Une équipe de scientifiques européens du projet BOVMAS a déterminé les parties du génome bovin qui affectent la production laitière ainsi que la teneur en protéines lactiques.

Santé

L'objectif premier de ce projet consistait à réaliser la cartographie des locus de caractère quantitatif (QTL pour quantitative trait loci), des brins d'ADN en relation étroite avec les gènes pour les caractères de production laitière. Des techniques de mappage perfectionnées ont ensuite été utilisées en combinaison avec l'identification de marqueurs pour les caractères requis. La production laitière pourrait ensuite être optimisée chez les bovins laitiers et mixtes (race bovine à production laitière et de viande) où les mâles sont utilisés pour leur viande et les femelles pour leur production laitière. Une équipe de chercheurs de la Ludwig-Maximilians-Universität Munich s'est penché sur les races mixtes, dont le croisement Fleckvieh/Red Holstein. Ces bovins ont un long intervalle de génération et l'équipe était consciente des possibilités restreintes concernant le mappage des STL pour l'introgression des caractères désirés. Pour résoudre ce problème, les chercheurs ont utilisé les populations croisées de vaches Fleckvieh qui ont été développées au cours des 30 dernières années. Parmi les techniques utilisées pour le mappage haute résolution des QTL, citons le mappage identique par descendance (IBD pour Identical By Descent). Cette technique accélère le processus de mappage en utilisant seulement les donneurs dont les séquences correspondent. En ce qui concerne la procédure de mappage des QTL, l'assemblage sélectif d'ADN a été utilisé. Ainsi, les fréquences des allèles marqueurs ont été estimées dans des échantillons d'ADN assemblés d'individus aux phénotypes extrêmes. Les résultats ont permis l'identification de 31 marqueurs de QTL chez 26 des 29 chromosomes des bovins. La principale limitation de l'assemblage sélectif de l'ADN est que le mappage haute résolution n'est pas envisageable. Cependant, ces résultats constituent la base de l'application de méthodes de sélection génomique chez les races bovines. Les organismes d'élevage intéressés peuvent également utiliser les données et outils pour la production de races supérieures.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application