CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS
Contenu archivé le 2024-05-21

New technologies for olive mill waste water detoxification and product recovery

Article Category

Article available in the following languages:

Convertir les eaux usées en fertilisants

Des recherches financées par la Communauté européenne ont démontré la possibilité de convertir les effluents de la fabrication d'huile d'olive en fertilisants efficaces.

Changement climatique et Environnement icon Changement climatique et Environnement

L'huile d'olive est un des principaux atouts agricoles des pays du littoral méditerranéen. Malheureusement, la culture des olives et la production postérieure d'huile d'olive sont traditionnellement associés à des dégradations environnementales importantes dans l'ensemble de la région. Des partenaires des deux rives de la Méditerranée se sont associés dans le cadre du projet NEWTECHOMW pour étudier des méthodes de réduction de l'impact environnemental des pressoirs à huile d'olive. Une des idées intéressantes ainsi avancées concerne la réutilisation des eaux usées des pressoirs à huile d'olive (OMW) sous forme de fertilisants. Les biologistes de l'université Cadi Ayyad au Maroc ont été confrontés au défi constitué par des résultats de laboratoire initialement peu concluants: les OMW se révélant toxiques pour certaines espèces de plantes. Ils ont appliqué les OMW à des parcelles de plusieurs espèces, y compris de palmiers, de maïs, d'épinards et de blé, à l'aide d'une technique dénommée irrigation fertilisante. Par rapport aux parcelles de référence, les parcelles soumises à irrigation fertilisante ont enregistré une croissance plus forte sans effets latéraux négatifs apparents. Les possibles impacts sur la santé des sols ont également fait l'objet d'études. Les mesures de conductivité électrique ont indiqué une augmentation de la salinité des sols. Cependant, de nombreux paramètres de sols favorables ont été améliorés, notamment le contenu en matières organiques, ainsi que les niveaux des trois principaux éléments nutritifs des sols: l'azote, le phosphore et le potassium. Par ailleurs, le pH des sols n'a pas beaucoup varié grâce à l'effet neutralisant du sol calcaire de la région. Par conséquent, plutôt que de causer des dégâts environnementaux ou de nécessiter des installations de traitement des eaux usées onéreuses, les OMW pourraient être recyclées avec succès dans le secteur agricole. Le consortium NEWTECHOMW poursuit ses études à la suite de ces résultats encourageants.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application