Skip to main content

Adaptive decision support system for stormwater pollution control

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un nouvel outil pour une meilleure gestion des eaux pluviales

Un catalogue en ligne a été développé pour permettre aux gestionnaires et aux architectes urbains de choisir le système de gestion le plus approprié et le plus rentable destiné à la résolution de problèmes de pollution liés aux eaux pluviales. Grâce à ce nouvel outil, il est possible de planifier précisément la prévention des risques à la sécurité publique et des dommages causés aux biens publics et privés.

Économie numérique

Le projet DAYWATER a été initié pour examiner les questions de contrôle de la pollution due aux eaux pluviales. Dans le prolongement de cette étude, des scientifiques de l'université du Middlesex au Royaume-Uni ont élaboré un catalogue de bonnes pratiques de gestion. L'objectif de ce service en ligne est de fournir un outil d'aide destiné aux parties concernées par la gestion des eaux pluviales. L'outil en ligne correspond à une base de données contenant des informations détaillées sur 15 bonnes pratiques de gestion, telles que les systèmes d'infiltration, les mares, les bassins et les surfaces perméables. Il propose également des conseils et des informations utiles sur 5 bonnes pratiques de gestion non structurelles, notamment la gestion des précipitations neigeuses et des pratiques en matière de nettoyage. L'outil a été conçu pour apporter une aide adaptée au niveau d'expertise de l'utilisateur sur le sujet. Il fournit une description complète d'une variété de types, de conception et de modes de fonctionnement de systèmes. Il a de nombreux utilisateurs potentiels, tels que les architectes paysagistes qui sont chargés d'incorporer des systèmes de drainage urbains dans leurs conceptions de projets, nouveaux ou existants. Pour ces acteurs, le catalogue est une source d'informations claires à la fois sur les performances et le côté opérationnel des bonnes pratiques de gestion, ainsi que sur les besoins en matière de maintenance. Les architectes paysagistes peuvent ainsi comparer les coûts associés à différentes options de drainage et consulter des photographies d'exemples d'application réelle de systèmes déjà utilisés en Europe. La base de données permet également de comparer des différences particulières entre systèmes structurels et non-structurels. Ainsi, elle peut signaler à l'utilisateur les bénéfices pratiques importants résultant de l'utilisation d'un système plutôt qu'un autre. Cet outil devrait devenir indispensable pour toutes les personnes concernées par la gestion urbaine des eaux pluviales.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application