CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Lipid droplets as dynamic organelles of fat deposition and release: Translational research towards human disease

Informations projet

N° de convention de subvention: 202272

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Mai 2008

  • Date de fin

    31 Octobre 2012

Financé au titre de:

FP7-HEALTH

  • Budget total:

    € 16 022 988,28

  • Contribution de l’UE

    € 11 603 930

Coordonné par:

KLINIKUM DER UNIVERSITAET REGENSBURG

Français FR

Les maladies métaboliques et stockage lipide

La charge métabolique est un problème grave dans les pays développés car elle est associé à des problèmes secondaires, y compris l'obésité, le diabète de type 2 et l'athérosclérose. Un consortium européen a œuvré à trouver des associations avec les altérations au niveau du profil lipidique et à mieux comprendre le réseau complexe des lipides, des gènes et des protéines.

Santé
© Thinkstock

Les lipides sont des macromoléculaires cellulaires, des constituants intégraux des membranes essentiels à la régulation de nombreux processus cellulaires. Les lipides neutres sont stockés sous forme d'adiposomes, des organites qui se sont imposés comme le lien dynamique entre le métabolisme énergétique et les lipides. L'étude LIPIDOMICNET financée par l'UE exploitait les récents développements en lipidomique pour élucider la biogenèse des adiposomes et leur composition afin de définir des cibles thérapeutiques innovantes et des biomarqueurs. En utilisant la spectrométrie de masse, les partenaires ont développé des méthodes à haut débit en plus d'instruments bioinformatiques pour déterminer le profil lipidique dans les troubles associés aux lipides après l'analyse des différentes espèces lipidiques. En vue de comprendre le traitement des adiposomes dans le foie et les tissus adipeux, les partenaires ont étudié les interactions entre les lipides et les protéines et ont étudié la dynamique du dépôt des graisses et leurs émissions. Des lignées cellulaires, des échantillons provenant de patients ainsi que des modèles animaux dont ceux de souris ont été utilisés pour des tests. Les résultats de l'étude ont fourni des informations mécanistes relatives à la régulation anormale du stockage et de l'émission des lipides. La formation des adiposomes a été spécifiquement perturbée dans les hépatocytes des animaux souffrant de troubles métaboliques. Le consortium a identifié plusieurs nouvelles voies impliquées dans le traitement des lipides dans le foie et les adipocytes. La réponse au stress des lipides et son impact ont été étudiés dans des lésions athérosclérotiques et plus particulièrement sur les macrophages et les neutrophiles. Les améliorations en imagerie de microscopie électronique ont permis aux chercheurs de visualiser des structures lipidiques comme les lipoprotéines et les adiposomes. L'entrée des lipides dans les cellules a également été étudiée dans les maladies humaines associées au stockage des lipides endolysosomiques (la phospholipidose). Les données générées ont été organisées pour une application détaillée spécifique disponible sur une base de connaissances Wiki . Le traitement des adiposomes a également été examiné dans des échantillons de patients diabétiques et des gènes importants comme ATP10D se sont révélés être impliqués dans l'apparition de la maladie. Le consortium a associé ses résultats aux biomarqueurs lipidomiques identifiés pendant l'étude d'association pangénomique EUROSPAN. Cette démarche a contribué à l'identification de gènes polymorphiques dans le métabolisme des acides gras/sphingolipides, qui sont associé aux espèces de lipides circulants et au développement du diabète. Dans leur ensemble, ces informations générées au cours du projet LIPIDOMICNET fournissent une image mécaniste du rôle des adiposomes dans les troubles métaboliques. De plus, les voies et les gènes identifiés ont une importance clinique et pourraient être utilisés à l'avenir dans des interventions thérapeutiques.

Informations projet

N° de convention de subvention: 202272

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Mai 2008

  • Date de fin

    31 Octobre 2012

Financé au titre de:

FP7-HEALTH

  • Budget total:

    € 16 022 988,28

  • Contribution de l’UE

    € 11 603 930

Coordonné par:

KLINIKUM DER UNIVERSITAET REGENSBURG

Ce projet apparaît dans...