Skip to main content

MULTI-LEVEL PROTECTION OF MATERIALS FOR VEHICLES BY “SMART” NANOCONTAINERS

Article Category

Article available in the folowing languages:

Protéger Une protection sur demande dles véhicules contre la corrosion sur demande

De nouveaux revêtements mis au point avec le soutien de l'UE permettent de libérer des agents réparateurs pour répondre aux changements de l'environnement. Une longévité et une sécurité accrues comptent parmi les bénéfices attendus pour les véhicules de transport.

Technologies industrielles

Les composants métalliques sont largement utilisés dans le secteur des transports. Ils sont soumis à des conditions environnementales difficiles qui peuvent réduire la longévité et la sécurité des services, sans oublier l'aspect esthétique. Depuis de nombreuses années, des revêtements offrent une protection contre la corrosion et l'usure. Ce domaine a désormais changé de façon spectaculaire grâce à de nouveaux nanomatériaux et à de nouvelles technologies de revêtement mis au point dans le cadre du projet MUST («Multi-level protection of materials for vehicles by 'smart' nanocontainers»), financé par l'UE . De nouveaux conteneurs miniaturisés (nanoconteneurs) ont été chargés avec des agents réparateurs et ont été intégrés dans des revêtements multicouches. Les changements survenant dans l'environnement (pH, température, eau, etc.) provoquent la libération de ces agents, assurant leur transport dans l'ensemble du revêtement. Certains des meilleurs agents du projet MUST comprennent des prétraitements et des couches d'apprêt afin d'inhiber la corrosion dans les composants automobiles et aéronautiques. Les revêtements de protection active avec des couches de nanoconteneurs de double hydroxyde d'inhibiteur de corrosion et de nanoconteneurs de silice pour assurer une protection anticorrosion active en sont quelques exemples. Ils comprennent également des inhibiteurs de corrosion structuraux adhésifs pour les voitures et les revêtements maritimes. De plus amples informations sont disponibles sur le site web du projet. Les revêtements autoréparateurs du projet MUST devraient permettre d'atteindre ou de dépasser les réglementations environnementales actuelles tout en réduisant les coûts de traitement, dans tous les secteurs des transports. Ils ont bénéficié d'une reconnaissance internationale qui a débouché sur 50 publications et 5 demandes de brevets et a permis à une entreprise créée par essaimage de voir le jour. La longévité accrue et la réduction de la dégradation auront des répercussions importantes sur la compétitivité du secteur des transports et la sécurité des passagers.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application