Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Contrôler la fièvre aphteuse

Un projet de recherche de grande envergure a développé de nouveaux vaccins et des outils diagnostiques ainsi que d'importants renseignements pour combattre contre la maladie de la fièvre aphteuse dans le monde entier.

Santé

Il s'agit d'une maladie est très répandue et contagieuse qui affecte le bétail, notamment les troupeaux de vache et de moutons. La fièvre aphteuse est l'une des maladies les plus féroces économiquement parlant et les scientifiques sont constamment à la recherche de solutions pour limiter son impact. Le projet FMD-DISCONVAC, financé par l'UE, a été établi pour développer de nouveaux vaccins ou antiviraux, améliorer les vaccins actuels et les tests de diagnostic ainsi que pour mieux comprendre la propagation de la maladie. Les chercheurs de FMD-DISCONVAC ont amélioré le contrôle de qualité du vaccin en utilisant des méthodes in vitro et des méthodes moléculaires modernes. Ils ont également développé de nouvelles méthodes pour mesurer le taux de protection dans les populations vaccinées. Le projet a également soutenu le développement de nombreux candidats vaccins et de médicaments antiviraux. De plus, les chercheurs ont développé un kit de diagnostic de pointe pour la détection précoce de la fièvre aphteuse. Enfin, ils ont également longuement étudié en détail les mécanismes de propagation de la maladie. L'équipe a étudié la transmission virale entre le bétail et les animaux sauvages, notamment par des travaux pratiques et la modélisation de la propagation de la maladie. Malgré des décennies de recherche, la maladie reste un problème économique et de santé animale dans le monde entier. FMD-DISCONVAC a tenté de réduire l'impact de la fièvre aphteuse sur l'économie mondiale.

Mots‑clés

Fièvre aphteuse, vaccins, bétail, biologie moléculaire, antiviral

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application