Skip to main content

Impact of local welfare systems on female labour force participation and social cohesion

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'impact des systèmes sociaux locaux sur le travail des femmes

Le marché du travail des femmes constitue une partie importante de la durabilité sociale en Europe. Cette question mérite d'être étudiée, dans le contexte d'un appui des systèmes de protection sociale et d'une contribution à la cohésion sociale.

Technologies industrielles

Comment les systèmes sociaux locaux soutiennent-ils la participation des femmes au marché du travail? Dans quelle mesure et dans quelles conditions l'intégration des femmes au marché du travail contribue-t-elle à renforcer la cohésion sociale? Ces deux questions étaient au cœur du projet FLOWS («Impact of local welfare systems on female labour force participation and social cohesion»). Les partenaires du projet, qui veulent aussi analyser les objectifs d'emploi de femmes d'Europe 2020, ont tenté d'identifier les facteurs facilitant ou contrariant la participation des femmes à la population active. Les travaux ont porté sur l'analyse des pratiques, des structures et des politiques relatives à la participation des femmes à la population active et à la cohésion sociale, et ce dans 11 villes d'Europe. Ces villes ont des capacités variées d'intégration des femmes au marché du travail, et celles qualifiées de «moins capables» présentent des taux de chômage élevés. Cependant, les chercheurs ont constaté que la plupart des villes dépassent l'objectif des 60 % fixé par l'agenda de Lisbonne, et observé un taux de chômage relativement élevé chez les femmes ayant des enfants en âge préscolaire. D'autres résultats de l'étude montrent que la croissance économique et le développement d'un secteur de services de pointe constituent des facteurs d'intégration des femmes au marché du travail et contribuent à des modèles culturels favorisant l'emploi des mères d'enfants en bas âge et le rôle actif des hommes en tant que pères. Ils indiquent également que le niveau d'éducation atteint par les femmes s'accompagne largement d'une demande croissante en employées. Les activités du projet ont également révélé plusieurs résultats intéressants concernant des prestations sociales telles que les soins et l'investissement dans le capital humain, tous deux considérés comme les éléments les plus importants pour l'emploi des femmes. Par exemple, les systèmes locaux d'aide sociale caractérisés par un haut niveau de générosité envers les soins formels publics ou subventionnés à destination des personnes âgées sont généralement généreux en matière de protection familiale. Il est important de noter que les politiques d'aide sociale au niveau local ne sont pas directement liées à la promotion de l'emploi des femmes. Les objectifs d'emploi en UE ne sont pas une priorité majeure au niveau local. Les résultats du projet FLOWS soulignent le besoin critique de relier le marché du travail, les politiques éducatives et sociales, et améliorent la sensibilisation politique à de telles questions au niveau local. Le projet FLOWS a apporté des contributions importantes à la littérature sur les femmes, le travail et l'État providence. Les domaines en ayant bénéficié sont: les motivations et préférences de femmes envers le marché du travail; le rôle joué par les municipalités; et les processus politiques des structures gouvernementales en matière de politique de protection sociale.

Mots‑clés

Système social local, travail des femmes, systèmes de protection sociale, cohésion sociale, participation à la force de travail

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application