European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Financing systems’ effects on the Quality of Mental health care in Europe

Article Category

Article available in the following languages:

Un financement pour de meilleurs soins de santé mentale

L'examen de moyens pour stimuler les systèmes de finance et d'évaluation de performance en termes de soins de santé mentale dans l'UE a mis en lumière de meilleures pratiques.

Santé icon Santé

Les effets du projet REFINEMENT («Financing systems' effects on the quality of mental health care in Europe») ont conduit au premier aperçu comparatif et détaillé des liens entre le financement de la santé mentale et des résultats des services de santé en Europe. Une équipe expérimentée de chercheurs de services de soins de santé mentale, des spécialistes de santé publique et des économistes dans le domaine de la santé a mené une étude dans neuf pays européens. En tant que telle, elle a couvert une gamme représentative des systèmes de soins de santé en termes de modèles de financement, et des interfaces avec les services des soins sociaux. Les partenaires du projet ont examiné la façon dont les variations dans la structure et les caractéristiques des systèmes de financement de la santé mentale influencent la qualité des soins et la pertinence des voies à travers le système des services. Parmi les activités citons des analyses de financement des systèmes de santé et des soins sociaux, et des motivations financières fonctionnelles et dysfonctionnelles. L'équipe a cartographié les services pour les soins de santé mentale, et étudié la qualité des soins de santé mentale ainsi que les besoins satisfaits et non satisfaits. Une action a également été prise pour établir les meilleurs modèles de pratique de financement de soins de santé. Afin de satisfaire les objectifs fixés dans ces domaines d'intérêt, REFINEMENT a mis au point des outils pour cartographier et décrire certains traits spécifiques des systèmes de financement des soins de santé mentale. REMAST fait partie de l'un de ces exemples pour les individus souffrant de troubles mentaux et Fincento A, pour la compilation d'informations sur le financement des systèmes de soins sociaux et de santé mentale ainsi que l'utilisation d'instruments de financement innovants dans les pays participants. Des documents sur la méthodologie de révision systématique adéquate et les résultats ont été produits afin d'être soumis à une revue, et un rapport détaillant les données collectées avec REMAST a été publié. Ce dernier constitue un atlas des services de santé et sociaux dans les neuf pays partenaires, soit l'Autriche, l'Estonie, la Finlande, l'Italie, la Norvège, la Roumanie, l'Espagne et le Royaume-Uni. Les résultats ont permis d'identifier les meilleures pratiques ainsi que des innovations et composants de système de financement efficaces. Ils ont également permis de tirer des conclusions et de présenter des recommandations sur le meilleur moyen de structurer des systèmes de financement dans différents contextes de pays. Une «boîte à outils d'aide à la décision», qui intègre tous les outils mis au point au sein du projet et inclue un manuel et un glossaire, est téléchargeable à partir du site web du projet. Par ailleurs, les résultats aident les décideurs politiques européens et les prestataires de soins de mieux comprendre les complexités impliquées dans le financement des systèmes de soins de santé mentale ainsi que dans les services primaires et de soins sociaux. Ainsi, le projet a établi une base pour considérer l'utilisation de modèles de financement de soins de santé alternatifs dans différents cadres contextuels.

Mots‑clés

Santé mentale, soins de santé, évaluation de la performance, qualité des soins, systèmes de financement, services de santé mentale, économie de la santé, services de soins sociaux, financement de la santé mentale, financement des soins de santé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application