Skip to main content

Enabling the drying process to save energy and water, realising process efficiency in the dairy chain

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une transformation plus durable des produits laitiers

Le secteur des produits laitiers est l’un des principaux consommateurs d'énergie et d’eau de l’industrie alimentaire européenne. Pour que le secteur soit plus durable, des chercheurs européens ont mis au point des technologies de transformation des produits laitiers. Lors des tests, ils ont recensé une consommation d’eau et d'énergie réduite pratiquement de moitié.

Technologies industrielles

En Europe, la durabilité fait de plus en plus parler d’elle, notamment dans le cadre des objectifs liés à la stratégie économique de l’Europe à l’horizon 2020. Le secteur des produits laitiers est l’un des principaux consommateurs d'énergie et d’eau de l’industrie alimentaire européenne. La consommation d'énergie et d’eau n’est pas répartie équitablement sur la chaîne de production ; la transformation et l’alimentation enregistrent les chiffres les plus élevés. Le projet ENTHALPY (Enabling the drying process to save energy and water, realising process efficiency in the dairy chain) financé par l’UE a tenté de trouver des moyens d’améliorer la durabilité de la transformation des produits laitiers. L’objectif visait à mettre au point des méthodes afin de transférer les activités des usines vers des systèmes en circuit fermé pour l’énergie et l’eau. Dans les usines de transformation traditionnelles, l’énergie se perd essentiellement par la chaleur de l’air d’évacuation, des produits séchés et des particules fines. L’eau, les autres ressources et les produits sont éliminés dans l’air humide évacué. Toutefois, l’air d’évacuation des usines traditionnelles ne peut être traité étant donné que les particules fines qui le composent pourraient endommager le matériel. Pour résoudre ce problème, les chercheurs du projet ENTHALPY ont testé de nouvelles technologies à différentes étapes de la transformation des produits laitiers. Il s’agit notamment du chauffage par radiofréquence, de l'énergie thermique solaire, de l’atomisation par mono-dispersion, de la modélisation des séchoirs, du contrôle en ligne, des nettoyants enzymatiques et de la technologie des membranes. Les technologies ont fait l'objet de démonstrations sur deux sites afin d’en présenter le potentiel à l’échelle industrielle. Grâce à cette combinaison de technologies, les chercheurs ont pu réduire de 45 % la consommation d'énergie par rapport aux processus traditionnels. Pendant le nettoyage, la consommation d’eau a été réduite de 30 à 50 %, selon le matériel à nettoyer. Les résultats du projet ont également montré que les nouvelles technologies ne portaient pas atteinte à la qualité du produit. La diminution considérable de la consommation d'énergie peut s’avérer un atout majeur pour une chaîne de production plus durable des produits laitiers. Ces technologies pourraient également s’étendre à d’autres secteurs et être adaptées à l’industrie pharmaceutique, entre autres.

Mots‑clés

Durabilité, transformation des produits laitiers, énergie et eau, industrie alimentaire, ENTHALPY, système en circuit fermé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application