Skip to main content

Non-invasive nanotransducer for in vivo gene therapy

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des nanotubes de carbone pour la thérapie génique

Les effets secondaires de la thérapie génique utilisant des vecteurs viraux ont conduit à rechercher des alternatives plus sûres. Un projet européen a conçu des vecteurs non viraux de transfert génique à partir de nanotubes de carbone.

Santé

Ces tubes de dimensions nanométriques sont faits en totalité d'atomes de carbone, arrangés en anneaux superposés en structures tubulaires. Ils possèdent des propriétés physico-chimiques uniques aux nombreuses utilisations potentielles, spécialement dans le domaine biomédical. Le projet Ninive («Non invasive nanotranducer for in vivo gene therapy») financé par l'UE a proposé un usage original des nanotubes de carbone, celui de transporteurs de gènes. Plus précisément, les chercheurs ont mis au point des nanotubes agissant comme des transporteurs de gènes. Ils transportent également les ligands voulus pour assurer une fixation spécifique à des récepteurs surexprimés par les cellules qui sont visées par la transfection. Ces nanovecteurs seraient injectés directement dans le tissu visé. Les vecteurs conçus par les membres du projet Ninive sont recouverts de groupes fonctionnels chargés (-NH3+) comme le polyéthylénimine (PEI), capable de s'associer à l'ADN. Ces groupes servent également d'ancrage pour les ligands comme la chimiokine CXCL12 avec un pigment fluorescent. Ce vecteur a été testé sur un modèle animal de l'attaque d'apoplexie, où l'on sait que CXCL12 est exprimé par les tissus entourant la zone d'infarctus. En utilisant le pigment fluorescent pour suivre le nanovecteur, les scientifiques ont pu détecter sa fixation dans les neurones exprimant CXCR4, le récepteur de CXCL12. L'efficacité thérapeutique in vivo de cette méthode reste encore à valider, mais la méthodologie conçue par Ninive a démontré la possibilité d'utiliser les propriétés physiques des nanotubes de carbone pour assurer in vitro une livraison efficace et améliorée des gènes.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application