Skip to main content

Cultural variety in the Christian Orient: Christian Arabic Language and Literature in the Middle Ages

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les textes conduisent à réviser la Chrétienté orientale

Un projet de recherche a publié une nouvelle édition d'un livre rédigé par un évêque vivant aux Xe et XIe siècles. Les travaux de Sulayman ibn Hasan al-Gazzi, évêque palestinien de Gaza, étaient le centre d'intérêt du projet à financement européen

Changement climatique et Environnement

Cocallma («Cultural variety in the Christian Orient: Christian Arabic language and literature in the Middle Ages»). Les partenaires du projet ont soumis le manuscrit à une critique littéraire néo-Lachmannienne, et soigneusement analysé le langage écrit. Le texte a été rédigé en moyen-arabe ou en langue mélangée, utilisé à l'époque médiévale par l'église melkite. Le projet s'est concentré sur la recherche et le collationnement de manuscrits ainsi que sur l'identification des sources de l'auteur. Les partenaires ont effectué diverses missions de recherche, notamment une étude des textes arabes chrétiens détenus par la Bibliothèque nationale de France à Paris. Ces travaux ont conduit à l'identification et à l'étude d'une nouvelle source, contenant des fragments de la célèbre collection encyclopédique musulmane connue sous le nom des «Épîtres des frères de la pureté». C'est une découverte importante car elle révèle les similarités entre les Épîtres et les travaux de l'évêque de Gaza, soulevant la possibilité qu'al-Gazzi les connaissait. Des études ultérieures ont cependant révélé que la principale source était le «Livre des démonstrations», rédigé par Abu Bakr al-Hassar, un mathématicien arabe du XIIe siècle. Ce livre, ainsi que les écrits théologiques de Théodore Abu Qurra et de Jean de Damas, ont influencé la littérature chrétienne de Palestine au Moyen-Âge. La nouvelle édition des écrits de Sulayman ibn Hasan al-Gazzi permettra de mieux comprendre la pensée théologique palestinienne à l'époque fatimide. En outre, elle révèle que la circulation des textes littéraires dans le monde arabe pré-moderne n'était pas entravée par la religion. La Chrétienté orientale est un domaine prometteur de recherche pour mieux comprendre comment les connaissances ont été transférées de l'Est à l'Ouest, et pour étudier la cohabitation pendant des siècles entre les chrétiens et les musulmans au Moyen-Orient. Ces informations sont d'une grande importance pour mieux comprendre les problèmes politiques et religieux que rencontre l'Europe.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application