Skip to main content

Medical Imaging Using Bio-inspired and Soft Computing

Article Category

Article available in the folowing languages:

D'inspiration biologique, pour la médecine

La meilleure capacité à visualiser et classer les maladies a permis de réaliser d'énormes progrès dans le diagnostic et le traitement, et par voie de conséquence, d'améliorer l'état de santé des patients. Des jeunes chercheurs hautement qualifiés et ayant suivi une formation poussée sont à même maintenant de repousser les limites de l'imagerie médicale.

Santé

Le développement et l'application de techniques d'intelligence artificielle dans le cadre du projet MIBISOC («Medical imaging using bio-inspired and soft computing») ont abouti à 32 publications dans des revues. Le projet MIBISOC a formé 16 chercheurs en début de carrière (ESR) pendant 36 mois et répartis dans 8 groupes de recherche de premier plan. Le réseau de formation constituait une représentation équilibrée d'expertise du monde universitaire, hospitalier et de l'entreprise, dont deux PME. Grâce aux connaissances et à l'expérience acquises durant cette formation, les ESR ont pu développer des techniques basées sur la logique floue et la logique d'inspiration bio pour résoudre des problèmes liés à l'imagerie médicale. La logique floue utilise la puissance des ordinateurs et l'exploite d'une façon qui tient compte des nuances des systèmes biologiques (ou autres systèmes imprécis et complexes). Dans le même genre de domaine, la logique d'inspiration bio utilise des algorithmes modélisés d'après des solutions non traditionnelles trouvées dans la nature pour résoudre des problèmes complexes présentant une imprécision et une incertitude inhérentes. Les ESR ont également bénéficié d'une formation pratique précieuse dans des domaines tels que la gestion de projets, les droits de propriété intellectuelle et la mise en application dans le milieu hospitalier et celui de l'entreprise. L'imagerie médicale utilisée durant le projet de recherche a amélioré la compréhension de tout un éventail de maladies humaines. Son application dans les hôpitaux est devenue un moyen de dépister et de surveiller les maladies ainsi que leur évolution ou leur réponse aux traitements. Treize des 16 ESR nouvellement formés ont obtenu leur PhD par le biais du réseau de formation MIBISOC. Ils sont maintenant en excellente position pour offrir des solutions d'imagerie médicale à la pointe de la technologie, au profit des citoyens européens et du système de soins de santé européen.

Mots‑clés

Imagerie médicale, intelligence artificielle, logique floue, logique d'inspiration bio, maladies humaines, soins de santé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application