Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un centre estonien de recherche génomique devient un chef de file régional

Des fonds de l'Union européenne ont permis à un centre génomique estonien d'acquérir des équipements de pointe et d'embaucher une équipe de premier plan permettant ainsi à cette institution de devenir l'un des centres leaders dans le domaine de la recherche génomique.

Santé

Depuis que l'Estonie a rejoint l'UE en 2004, le pays a consenti des efforts importants dans plusieurs domaines pour accroître son excellence scientifique. L'un de ces domaines, la génomique, reflète parfaitement une vision récemment devenue réalité au travers du renforcement du Centre génomique estonien de l'université de Tartu (Estonie). Le projet financé par l'UE OPENGENE («Opening Estonian genome project for European research area») a significativement contribué à la rénovation de l'EGC (Estonian Genome Center) et permis son intégration dans l'Espace européen de la recherche (EER). Même si l'EGC disposait déjà d'un nouveau centre génomique et d'une biobanque importante, il n'hébergeait pas suffisamment de chercheurs, sa plateforme technologique était quelque peu dépassée et il manquait de connexions avec les meilleurs centres de recherche européens. C'est dans ce contexte que les partenaires du projet ont tout d'abord entamé une analyse des forces et des faiblesses de l'EGC afin de pouvoir élaborer une stratégie de rénovation. Cette stratégie impliquait une ouverture du centre à l'EER afin de faciliter la modernisation des infrastructures, améliorer les capacités de recherche et initier plus de contacts avec d'autres centres européens. Pour atteindre cet objectif, l'équipe du projet a aidé le centre à acquérir un équipement avancé de génotypage, le premier du genre en Estonie et dans toute la région de la Baltique. Cette étape seule a permis d'accroitre considérablement le potentiel de recherche et de compétitivité du centre au sein de l'EER. Le projet a par ailleurs permis de renforcer le capital humain de l'institution en embauchant d'excellents scientifiques du monde entier venant par exemple, d'Helsinki en Finlande, de Cambridge aux États-Unis ou d'Oxford au Royaume-Uni. La stratégie des partenaires d'OPENGENE comprenait également l'organisation de plusieurs ateliers de travail sur la génomique, les biobanques et les domaines associés ainsi que la tenue de conférences internationales sur la génomique et la bioéthique, des évènements qui ont attiré de nombreux acteurs de ces domaines dans le pays. Ce résultat était parfaitement en ligne avec l'objectif premier du projet, accroître la visibilité de l'EGC parmi les chercheurs, les partenaires de recherche et la population estonienne. L'augmentation conséquente du nombre de publications et de citations est également un résultat important don’t bénéficiera le centre estonien. La plupart de ces résultats et les dernières informations sont disponibles sur le site du centre qui présente également une section pour les donateurs de gènes et une section destinée aux chercheurs. L'un des projets passionnants réalisé au centre génomique implique par exemple le séquençage du génome de certains enfants afin d'identifier les mécanismes de maladies n'ayant pas été révélés par d'autres méthodes de diagnostic. Un autre projet voudrait faire progresser la médecine de précision en Estonie en exploitant les variantes génomiques afin d'identifier le risque individuel de maladie et pronostiquer la réponse aux médicaments. Grâce au projet OPENGENE, le Centre génomique estonien est devenu un centre d'excellence dans la région de la Baltique.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application