Skip to main content

Expanded Quality management Using Information Power for Maternal and Newborn Health in Africa

Article Category

Article available in the folowing languages:

Améliorer la santé des mères et des nouveau-nés en Afrique

Des obstacles persistants compliquent la continuité des soins allant de la grossesse aux soins postnataux en Afrique. Ces obstacles existent du côté de la demande (faible utilisation) et de l'approvisionnement (faible qualité et manque de services).

Santé

L'objectif final du projet EQUIP (Expanded quality management using information power for maternal and newborn health in Africa), financé par l'UE, était d'améliorer les résultats de santé des nouveau-nés et des mères grâce à la gestion de la qualité. Notamment, EQUIP a cherché à développer et à mettre en œuvre des interventions de santé innovantes prouvées en Tanzanie et en Ouganda, ainsi que dans des pays africains à faible revenu. Soutenu par des données de haute qualité, générées sur place soutenant leur entreprise, le projet a compris des gérants de la santé, des établissements de santé et des communautés dans le processus de résolution du problème. Le projet a fondé son approche d'amélioration sur le modèle collaboratif pour l'amélioration, promu par l'institut de l'amélioration des soins de santé. Il s'agit d'une approche à court terme, d'apprentissage rapide facilitant les améliorations dans les domaines spécifiques. Les cycles du modèle planifier-exécuter-étudier-agir ont servi à identifier les facteurs impactant la qualité des soins maternels et néonataux et à améliorer la gestion de la qualité. Les méthodes de collecte des données incluaient des enquêtes auprès d'un panel de ménages et des recensements réguliers dans les établissements de santé. Des équipes d'amélioration de la qualité ont été établies aux niveaux du district, de l'établissement de santé et de la communauté. Un soutien régulier a été fourni par le biais de sessions d'apprentissage, de coaching et de conseil et les visites de supervision effectuées une fois par trimestre. L'équipe a analysé les politiques et goulets d'étranglement existants pour mettre en œuvre la gestion de la qualité. Ils ont noté qu'une meilleure gouvernance était nécessaire au niveau national et du district pour faciliter la mise en œuvre de la gestion de la qualité et améliorer les résultats en matière de soins de santé prodigués aux mères et aux nouveau-nés. Des mesures ont été introduites pour améliorer les résultats de la santé dans des établissements accueillant des mères et des nouveau-nés tels que des fonds communautaires pour le transport d'urgence et des hommes dans la programmation de naissance. De plus, des efforts ont été effectués pour améliorer la qualité à travers une meilleure documentation, des réparations d'équipement opportunes et le restockage de fournitures médicales épuisées. Dans l'ensemble, des améliorations moins importantes ont été observées en Ouganda plutôt qu'en Tanzanie, probablement en raison des facteurs contextuels, des niveaux inférieurs et d'un contrôle local moindre des ressources financières au niveau du district en Ouganda comparé à la Tanzanie pour aborder et surmonter les questions identifiées dans la gestion de la qualité. La disponibilité des médicaments et fournitures critiques s'est également avérée meilleure en Tanzanie qu'en Ouganda. Cependant, les preuves positives d'améliorations réalisées grâce à une gestion de la qualité améliorée suggèrent que davantage de mères et leurs bébés peuvent être sauvés sans la nouvelle technologie. EQUIP est parvenu à démontrer la valeur de la gestion de la qualité aux niveaux du district, de l'établissement de santé et de la communauté. Les activités du projet ont conduit à des améliorations rapides dans les établissements de santé ainsi qu'un engagement communautaire plus fort. Les résultats ont attiré l'intérêt des parties prenantes clés, en promettant des taux de mortalité réduits des mères et leurs nouveau-nés. Visualisez la vidéo du projet ici.

Mots‑clés

Santé des nourrissons, Afrique, soins postnataux, gestion de la qualité, santé maternelle, interventions de santé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application