Skip to main content

"ENvironment, EPigenetics and the Initiation of Allergic asthma"

Article Category

Article available in the folowing languages:

La génétique de l'asthme allergique

La maladie allergique a un impact individuel et sociétal. Une étude financée par l'UE a examiné la génétique de la maladie allergique afin de comprendre les facteurs de risque et aider à empêcher son apparition.

Santé

Présentant des symptômes similaires à l'asthme, la maladie de l'asthme allergique est une maladie inflammatoire chronique à médiation immunitaire. Elle a un impact sur ceux qui souffrent de la maladie, mais elle touche aussi l'économie. La maladie coûte environ 25 milliards d'euros par an au système de soins de santé en Europe. Le projet ENEPIA («Environment, epigenetics and the initiation of allergic asthma») a mené une étude expérimentale sur des souris en vue d'examiner les changements épigénétiques liés aux facteurs environnementaux. Le but était de savoir si l'asthme allergique parental pouvait avoir une incidence sur la susceptibilité et la gravité de l'asthme chez les descendants. Les chercheurs ont utilisé des souris mâles et femelles saines et allergiques pour cette étude. Ils ont accouplé les souris en utilisant toutes les combinaisons possibles et ont ensuite observé les éventuelles réactions allergiques sur leurs descendants. Les résultats suggèrent que la présence d'asthme allergique chez les descendants est prédominante chez la mère. Les descendants de mères souffrant d'asthme allergique ont développé les allergies les plus graves, que le père soit allergique ou sain. Chez le père, l'allergie a peu d'incidence sur l'asthme allergique de ses descendants. Les résultats de l'étude ont mis en lumière la voie génétique de l'asthme allergique, montrant que la présence d'asthme allergique chez la mère est le principal indicateur de sa présence chez les descendants. Cette découverte a le potentiel de permettre une meilleure compréhension de l'environnement maternel et de la susceptibilité des enfants aux maladies allergiques. Elle a aussi des implications plus vastes. Non seulement elle a le potentiel d'affecter l'exposition environnementale durant la grossesse, mais elle peut aussi orienter vers des stratégies de prévention chez les enfants à haut risque. Les résultats visés à long terme seraient la réduction des coûts en soins de santé et un meilleur bien-être pour les générations futures.

Mots‑clés

Asthme allergique, asthme, maladie allergie, maladie inflammatoire, soins de santé, épigénétique, changements épigénétiques, facteurs environnementaux, asthme allergique parental, réactions allergiques, voie génétique, environnement maternel, exposition e

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application