Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

CORDIS participe à la prestigieuse conférence «Future of Building 2019»

CORDIS était (presque) au premier rang lors de la conférence «Future of Building 2019» organisée par la Chambre économique fédérale d’Autriche (WKÖ) à la majestueuse (et très chaude!) ville de Vienne le mardi 4 juin. Nous avons également participé à l’événement consacré aux Austrian Green Planet Building Awards, cérémonie qui s’est tenue plus tard dans la soirée.

Même si l’événement a eu une ambiance très autrichienne, l’accent étant mis sur les solutions innovantes d’entreprises autrichiennes pour rendre notre environnement bâti plus vert et plus durable, la plupart des quelques 700 participants à l’évènement «Future of Building 2019» étaient venus de bien plus loin, de toute l’Europe, mais également du Nigeria, de la Chine et du Maroc. CORDIS, qui disposait d’un stand dédié dans l’espace d’exposition de l’événement, a rencontré et discuté avec bon nombre d’entre eux. Comment le secteur de la construction peut-il contribuer à lutter contre le changement climatique L’événement a souligné que le secteur de la construction jouera un rôle fondamental dans les années à venir dans la lutte contre la crise climatique croissante, grâce à de nombreuses nouvelles solutions qui sont en cours d’optimisation pour le marché ou bien déjà commercialisées. Parmi ces solutions, nous trouvons l’utilisation de nouveaux matériaux de pointe, la promotion d’une meilleure efficacité énergétique dans les bâtiments construits récemment et les anciens bâtiments, et l’incorporation d’espaces verts dans tous les nouveaux projets, y compris la nouvelle génération de gratte-ciels. D’autres innovations qui ont impressionné votre rédacteur ont été le révolutionnaire robot australien de maçonnerie qui peut construire une maison par jour et une nouvelle technologie qui utilise le béton comme un outil de construction 3D. Des prix bien mérités Lors de la soirée de gala, qui a eu lieu à l’Académie diplomatique de Vienne, les prix ont été remis par Ulrike Rabmer-Koller, vice-président de la WKÖ, par Juergen Schneider du ministère fédéral autrichien de la Durabilité et du Tourisme, et par Hans Guenther Schwarz du ministère fédéral autrichien du Transport, de l’Innovation et de la Technologie. Les prix sont attribués à des entreprises et à des organismes autrichiens du domaine de la construction durable sur la scène internationale qui promeuvent et soutiennent l’environnement, une attention particulière étant accordée à la protection du climat. Les prix concernent des bâtiments de haute qualité utilisant des technologies innovantes. Comme l’a affirmé M. Schwarz, les prix sont un moyen d’aider à définir «… de grandes ambitions pour répondre à la crise climatique» et de permettre la construction de maisons et de quartiers «à énergie positive». Parmi les six prix remis, les projets lauréats incluent un bâtiment produisant de l’énergie à grande échelle à Paris, des maisons unifamiliales, préfabriquées et en bois du Kazakhstan, de l’Estonie et de la Chine, ainsi que des technologies révolutionnaires pour les maisons passives en Chine. Le préféré de votre rédacteur, toutefois, a été le prix accordé à un hôtel «pédagogique» destiné au tourisme durable au Bhoutan, une véritable fusion entre modernité et tradition. Récemment, CORDIS a présenté plusieurs publications couvrant les sujets étudiés et discutés lors de la conférence «Future of Building 2019». Nous vous invitons notamment à consulter: Le Results Pack CORDIS sur les compétences en matière de construction, le Results Pack CORDIS sur la rénovation en profondeur, le Results Pack CORDIS sur l’adoption de solutions des énergies propres et le numéro 83 du magazine Research*eu de CORDIS présentant un numéro spécial intitulé: «Toujours plus intelligentes, toujours plus durables: les villes européennes se modernisent». Pour obtenir plus d’informations sur la conférence «Future of Building 2019», veuillez consulter: site web de l’événement

Pays

Autriche