Skip to main content

Demonstrating a Cloud-based Knowledge Management Platform for Social Business

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle approche des connaissances sociales pour les entreprises

Les PME doivent impérativement utiliser les réseaux sociaux, car l'environnement professionnel est de plus en plus rapide et complexe, et évolue en permanence. Une initiative de l'UE a proposé des solutions innovantes de gestion des connaissances sociales, pour satisfaire les besoins des PME.

Économie numérique

L'essor de la gestion des connaissances et l'utilisation des réseaux sociaux en tant qu'outil adaptatif de gestion des connaissances engendrent un coût supplémentaire pour les petites entreprises européennes qui utilisent de grandes quantités de connaissances. Les nouvelles tendances d'identification, de stockage, de partage et de création de connaissances comme outils permettant de résoudre les problèmes et de prendre des décisions, génèrent d'immenses quantités de données. Cela peut conduire à une surcharge d'informations et à une perte de temps pour les PME. Le projet KNOWHOW (Demonstrating a cloud-based knowledge management platform for social business), financé par l'UE, a cherché des solutions à la complexité croissante des informations sociales et flux de connaissances des PME confrontés à des environnements en mutation rapide. L'équipe du projet est partie de la plateforme de gestion des connaissances mise au point par le projet ORGANIK en 2010. Les cinq entreprises du consortium KNOWHOW étaient également impliquées de manière directe ou indirecte dans le projet ORGANIK. La plateforme a apporté des fonctionnalités clés de gestion des connaissances et une technique de traitement évolué des informations. Le projet KNOWHOW voulait que la plateforme de gestion des connaissances OrganiK dépasse le stade de prototype afin de la décliner en une version industrielle proposée sous forme de service (KM-PaaS) facilitant les applications de réseaux sociaux. Les membres du consortium avaient prévu d'améliorer et d'optimiser certains composants de la plateforme, de proposer certains d'entre eux en tant que service, et de revoir le packaging et la configuration de la distribution de la plateforme, afin qu'elle puisse être déployée sur une infrastructure cloud virtualisée. Les chercheurs ont procédé à la validation et à la démonstration du prototype dans l'objectif de mettre au point une plateforme de gestion de connaissances dans le Cloud utilisée pour les réseaux sociaux. Ces objectifs s'inscrivaient dans la mission centrale du projet, consistant à valider l'applicabilité de la plateforme KM-PaaS dans le cadre de quatre essais ayant trait aux activités sociales et réalisés dans quatre domaines. En introduisant l'informatique cloud dans les domaines d'application de la plateforme (l'innovation collaborative, l'entreprise sociale, la mise en réseau de chaîne d'approvisionnement et le marketing des réseaux sociaux), les chercheurs ont pu proposer les quatre composants en tant que services indépendants. Cette méthode renforcera l'avantage concurrentiel des PME. Les partenaires voulaient prouver le potentiel commercial de la plateforme étendue, avant de la commercialiser. KNOWHOW a introduit un modèle social innovant pour la gestion de connaissances. Les PME qui utilisent de nombreuses connaissances devraient tirer avantage des activités sociales dans les prochaines années.

Mots‑clés

Connaissances sociales, PME, gestion des connaissances, KNOWHOW, activités sociales, plateforme de gestion des connaissances

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application