Skip to main content

Detailed Anatomy of Galaxies

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'Europe investit dans la recherche sur les galaxies

L'UE a financé un réseau de grands instituts de recherche pour aider une nouvelle génération d'astronomes à analyser et interpréter les plus récentes observations de la Voie lactée et des galaxies voisines.

Espace

Le réseau DAGAL (Detailed anatomy of galaxies), actif de 2012 à 2016, a ainsi exploré l'origine et l'évolution de l'Univers proche. Ce réseau paneuropéen de six partenaires universitaires a permis à des chercheurs débutants et expérimentés de collaborer sur un ensemble unique d'observations, couvrant plus de 2 300 galaxies voisines. Pour étudier les structures et les propriétés détaillées de ces galaxies, les boursiers de DAGAL ont utilisé des observations conduites dans plusieurs longueurs d'onde par des télescopes au sol ou dans l'espace. Ils ont ainsi associé des observations dans l'infrarouge moyen du télescope spatial Spitzer avec des données obtenues par un ensemble d'autres télescopes au sol ou spatiaux dans l'ultraviolet, l'optique et les fréquences radio. La campagne S4G (Spitzer Survey of Stellar Structure in Galaxies) du télescope Spitzer atteint des brillances de surface sans précédent pour de nombreuses galaxies spirales, elliptiques ou naines. Avec la masse de données générées par S4G, les boursiers ont pu étudier la structure des étoiles à la périphérie des galaxies, où le gaz et la matière noire sont plus abondants que les étoiles, et tester des modèles théoriques de formation des étoiles. Les observations ont aidé les chercheurs de DAGAL à suivre le déplacement du gaz et des étoiles, et à cartographier la répartition de la masse stellaire et du gaz interstellaire. Ceci a soutenu les travaux de modélisation numérique, partie intégrante des recherches du réseau. Les prévisions théoriques basées sur la structure actuelle des galaxies ont introduit des contraintes fondamentales sur leur formation ainsi que sur leur évolution future. Le projet DAGAL s'est appuyé sur les populations d'étoiles, depuis le groupe local de galaxies jusqu'à des galaxies à fort décalage dans le rouge, pour améliorer la compréhension des étoiles, de la poussière et des gaz composant les galaxies. Il a également éclairci leur rôle dans les interactions des galaxies avec le milieu intergalactique. Les résultats ont été publiés dans plus d'une centaine d'articles. En outre, la diversité du réseau DAGAL en termes d'expertise dans la recherche sur les galaxies a apporté une occasion unique d'apprentissage et de développement professionnel. Lors de conférences à thème, associées à des ateliers sur les compétences de développement professionnel, les boursiers ont partagé leurs expériences et examiné ensemble le cadre soutenant leurs travaux.

Mots‑clés

Voie lactée, galaxies, DAGAL, télescope spatial Spitzer, S4G

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application