European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Proteomics & Epi-Genetics of Anion-transport-Network

Article Category

Article available in the following languages:

Le rôle variable joué par les transporteurs d'anion dans la cellule

Les transporteurs d'anion sont un élément essentiel des systèmes cellulaires qui a un impact sur de nombreuses fonctions physiologiques. Une équipe réunissant deux instituts américains et deux instituts européens étudie la dynamique de deux transporteurs d'anion importants.

Santé icon Santé

La fonction et l'expression des gènes peuvent énormément varier en fonction de l'influence de divers facteurs. La protéomique et l'interaction entre protéines, l'interaction entre gènes et les modifications du matériel génétique qui ne sont pas encodées dans l'ADN lui-même, ainsi que les modifications épigénétiques, peuvent provoquer des variations de transcription. Le consortium de projet PEG-ANION-NET («Proteomics & epi-genetics of anion-transport-network»), financé par l'UE, réunit un ensemble de ressources pour étudier l'impact de la protéomique, de la génomique et de l'épigénétique sur les fonctions de deux transporteurs d'anion, ICln et la pendrine. ICln agit dans les reins et dans le cœur où il joue un rôle dans les arythmies. En travaillant sur ce transporteur dans des ovocytes de Xenopus, les chercheurs ont observé qu'ICln était lié à la régulation du volume cellulaire et à un autre transporteur, IClswell. Le travail a également porté sur l'interaction d'ICln avec des protéines qui se trouvent dans le cytoplasme cellulaire. Des protéines jouant une grande variété de rôles sont impliquées dans le fonctionnement du transporteur, notamment l'actine et la protéine 4.1 du globule rouge. La protéine pendrine (PD) est principalement exprimée dans la thyroïde, l'oreille interne et les reins. Son rôle dans le transport des iodures la rend nécessaire pour la production d'hormones thyroïdiennes. Les mutations du gène sont responsables d'une forme commune de surdité, le syndrome de Pendred. On pense également que la PD joue un rôle dans l'hyper-réactivité des voies respiratoires lors des crises d'asthme. Jusqu'à présent, les chercheurs du projet PEG-ANION-NET se sont intéressés principalement à sa génétique, à la caractérisation fonctionnelle des mutants de PD, à l'épigénétique et à son rôle dans les reins. Le travail conduit dans le cadre du projet a déjà fait l'objet de publications dans les revues à comité de lecture Cellular Physiology and Biochemistry, Nature Reviews Drug Discovery, Cell et PLOS ONE. Le travail a également été diffusé par le biais du réseau International Research Staff Exchange Scheme (IRSES) avec un «atelier exploratoire» et une réunion de suivi. Des travaux supplémentaires sur ICln et ses partenaires de liaison sont nécessaires pour comprendre le rôle de la molécule concernant le volume et la forme de la cellule, et finalement sur la maladie. Les recherches sur des mutations spécifiques impliquées dans le syndrome de Pendred, combinées à la régulation épigénétique et à la fonction de la pendrine devraient aider les patients souffrant de ce type de surdité.

Mots‑clés

Transporteur d'anion, protéomique, épigénétique, ICln, pendrine, volume cellulaire

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application