Skip to main content

"When Diversity Helps or Hurts Creative Cognition: Effects of Counter-stereotypicality, Information Processing Motivation, and Regulatory Closure"

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'exploration des liens entre les contre-stéréotypes et la créativité

Alors que la diversité sociale et culturelle s'intensifie en Europe, l'exposition qui en résulte aux contre-stéréotypes affecte la manière dont les citoyens pensent et résolvent les problèmes. Une initiative de l'UE a étudié comment la manière dont on aborde les stéréotypes façonne le raisonnement des personnes et les idées créatives.

Technologies industrielles

La créativité et l'innovation sont des moteurs pour la société et la diversité doit stimuler les performances créatives et la souplesse de la réflexion. Le projet CREA.DIV financé par l'UE a étudié quand et pourquoi la diversité sociale, et plus particulièrement l'exposition aux personnes qui enfreignent les stéréotypes, peut être intéressante pour la créativité. Le chercheur universitaire Dr. Malgorzata Goclowska a réalisé plusieurs expériences pour étudier les effets de l'exposition aux contre-stéréotypes. L'équipe de la recherche a développé un nouveau paradigme avec des images retouchées où les personnages étaient placés dans un contexte cohérent ou pas avec les stéréotypes. Par exemple, dans une série de photos, dans la série stéréotypée, un prêtre est placé devant une église chrétienne alors que dans la situation contre-stéréotypée, le même prêtre était placé devant une mosquée. Plusieurs images de ce type, représentant une confirmation du stéréotype, ou des situations à l'encontre des stéréotypes, ont été utilisées dans cette recherche. Dans les expériences en laboratoire, les participants ont consulté des images confirmant ou enfreignant les stéréotypes et ont effectué plusieurs tâches cognitives. L'exposition aux contre-stéréotypes améliorait la créativité chez les personnes présentant un besoin personnel de structure faible – ces personnes qui ne sont pas perturbées par l'incertitude et le manque de structure dans leur environnement. Par opposition, chez les personnes présentant un besoin personnel de structure élevé, appréciant peu l'incertitude et le manque de structure, la réflexion créative a chuté. Le projet a également révélé que les sujets à besoin personnel de structure faible apprécient davantage les contre-stéréotypes alors que les sujets à besoin personnel de structure élevé préfèrent les stéréotypes. Ces résultats ont démontré l'importance de considérer la personnalité du public avant de mettre des personnes en contact avec quelque chose de neuf ou de peu familier, comme des contre-stéréotypes. Les résultats du projet ont été publiés dans des magazines spécialisés et présentés lors de plusieurs conférences internationales. Les résultats ont également été présentés sur le blog Psychology Today. En étudiant les visions stéréotypées via des expériences et des tests, CREA.DIV a fait la lumière sur les conditions dans lesquelles les contre-stéréotypes répriment ou nourrissent la pensée créative et les performances. Le projet présente des implications pour la diversité. Tenir compte des besoins et des préférences des personnes peut expliquer les effets de la diversité sur les performances.

Mots‑clés

Stéréotypes, créativité, diversité, contre-stéréotypes

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application