Skip to main content
European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS
Contenu archivé le 2024-05-28

Understanding Public Knowledge and Attitudes towards Trafficking in Human Beings: A Cross-National Study

Article Category

Article available in the following languages:

Un regard plus attentif sur le trafic d'êtres humains

Une meilleure compréhension de la façon dont le grand public perçoit le trafic d'êtres humains permet de déterminer où doivent porter les actions de sensibilisation.

Changement climatique et Environnement icon Changement climatique et Environnement

Le trafic d'êtres humains est un sujet majeur d'actualité, mais on en sait peu à propos des connaissances et de la compréhension qu'en a le grand public. Le projet UP-KAT (Understanding public knowledge and attitudes towards trafficking in human beings: A cross-national study), financé par l'UE, s'est penché sur cette question. Le projet a évalué l'influence des facteurs socio-économiques, démographiques et comportementaux dans les contextes socio-économiques et politiques des pays d'origine, de transit et de destination du trafic d'êtres humains. Ce travail a été effectué en réalisant trois études de cas en Hongrie, en Ukraine et au Royaume-Uni, ainsi qu'en menant une analyse à la fois qualitative et quantitative. Le projet a étudié les influences conflictuelles légales et politiques sur le développement des approches de la lutte contre ce trafic. D'un de ces pays à l'autre, la façon dont ce trafic est perçu diffère, tout comme la priorité que lui accordent les gouvernements et les services répressifs. Un questionnaire établi avec l'aide d'experts et basé sur les données disponibles a permis d'étudier la compréhension du public dans ces trois pays. Les participants ont été interrogés sur les principales sources de connaissances au sujet du trafic d'êtres humains. Globalement, aucun modèle définitif d'association n'a été identifié entre les caractéristiques démographiques des participants et les réponses qu'ils ont apportées. Une tendance générale montrait l'existence d'une sensibilisation au sujet du trafic d'êtres humains, mais que celle-ci est associée à différents phénomènes socio-économiques. Cela reflète la façon dont ce trafic est présenté comme un problème par les politiques nationales et les médias de masse. Les carences des décideurs et des acteurs de la lutte contre le trafic sont révélées, dans la mesure où ils tendent à négliger les facteurs structurels qui augmentent la vulnérabilité socioéconomique. La diffusion comprenait des consultations formelles et informelles dans les pays étudiés et ailleurs. Que ce soit au niveau européen ou national, les résultats pourront certainement être utilisés par les parties afin de faire progresser la sensibilisation.

Mots‑clés

Trafic d'êtres humains, sensibilisation du public, lutte contre le trafic

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application