Skip to main content
European Commission logo print header

The Role of Atg8 Posttranslational Modifications in Autophagy

Article Category

Article available in the following languages:

Une perspective mécanistique sur l'autophagie

Un projet financé par l'UE a permis de comprendre le processus de l'autophagie des points de vue fonctionnel et mécanistique.

Santé icon Santé

Il s'agit d'une procédure de dégradation cellulaire qui est essentielle à l'homéostasie. Au cours de l'autophagie, des vésicules membranaires, appelées autophagosomes, séquestrent les portions du cytosol (agrégats de protéines, organites ou pathogènes) et les guident vers les lysosomes afin d'être dégradées. La dérégulation du processus est associée à diverses pathologies. Des preuves récentes indiquent que les protéines liées à l'autophagie (Atg) sont des régulateurs clés de la formation d'autophagosomes, la fusion lysosomique et le recrutement de la charge. Notamment, la protéine Atg8 est en soi régulée par les modifications post-translationnelles. Les scientifiques du projet AS_ETHZ_IEF_2012 (The role of Atg8 posttranslational modifications in autophagy) se sont penchés sur l'étude des implications fonctionnelles de ces modifications. À cette fin, les chercheurs ont mis au point un système de production in vitro de variantes Atg8 phosphorylées différentiellement. Les résultats indiquent que la phosphorylation transmise par Atg-1 est nécessaire pour le processus de l'autophagie. Grâce à l'identification de nouvelles cibles Atg1 les scientifiques ont mené des études structurelles par microscopie d'électrons. Dans l'ensemble, l'étude a fourni de nouvelles informations sur les voies de transduction de signalisation inconnues impliquées dans le déclenchement et la progression de l'autophagie. Elle a également servi de fondement pour des études structurelles des complexes de plusieurs sous-unités majeures impliqués dans l'autophagie. Comprendre le mécanisme et la régulation de l'autophagie fournira des solutions pour de nombreuses conditions liées à l'autophagie.

Mots‑clés

Autophagie, dégradation cellulaire, autophagosomes, lysosomes, Atg8

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application