Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Dynamiser les PME par l’innovation

Une recherche montre que les PME recrutant des personnes diplômées ont une meilleure chance d’innover et, partant, de se développer.

Société

En tant que pilier de l’économie européenne, les PME jouent un rôle majeur dans le secteur de l’emploi. Elles pourvoient deux emplois sur trois dans le secteur privé et contribuent à plus de 56 % de la valeur ajoutée créée par les entreprises dans l’UE. Selon le «Rapport annuel sur les PME européennes de 2017/2018» de la Commission européenne, les PME représentaient 52 % de l’augmentation cumulative de l’emploi dans le secteur des entreprises non financières de 2008 à 2017. En prenant en considération leur importance pour l’économie de l’UE, un besoin grandissant d’aider les PME à s’en sortir face aux défis engendrés par la mondialisation, les changements démographiques, l’essor de la robotique et de l’intelligence artificielle se fait ressentir. Une équipe de chercheurs impliquée dans le projet SMEthod, financé par l’UE, a conclu que l’innovation constitue un élément clé de la gestion de ces mégatendances dans lesquelles les personnes diplômées représentent un apport inestimable. Citée dans un communiqué de presse de l’Université du Lancaster, partenaire du projet, la Dre Carolyn Downs a indiqué: «Les PME sont un employeur majeur à la fois dans ce pays [le Royaume‑Uni], mais aussi dans l’UE, et notre recherche démontre que plus le nombre de personnes diplômées recrutées par les PME est élevé, plus les chances de développer une culture de l’innovation au sein de cette entreprise sont élevées. Ceci, en retour, favorise la croissance à la fois au sein des entreprises elles‑mêmes, mais également dans le secteur plus large des entreprises.»

L’innovation verte

La Dre Downs indique que l’innovation pourrait également s’avérer utile pour d’autres enjeux cruciaux tels que le changement climatique. «L’innovation verte, qui contribue à la lutte contre l’urgence climatique, représente un domaine majeur avec lequel les PME ont le potentiel de montrer la voie.» Elle ajoute que l’existence de la pensée innovante pourrait également s’avérer bénéfique pour les PME dans plusieurs autres domaines. «Habituellement, le financement en innovation cible de nouvelles inventions et de nouveaux produits, mais il peut également être utile dans un éventail plus large de domaines, tels que l’accroissement de la productivité et d’autres sphères de prise de décision et de développement.» Selon ce même communiqué de presse, les propositions politiques de SMEthod comportent «un appui efficace pour encourager les PME à recruter des personnes diplômées, un financement de la part du gouvernement pour offrir des placements de diplômés ainsi que des stages, et des aides pour couvrir les salaires de ces personnes diplômées. Un financement similaire s’avère nécessaire pour les plans de formation de groupes de diplômés, permettant ainsi aux petites PME de dispenser une formation de qualité élevée rivalisant avec l’offre des grandes entreprises.» Les chercheurs recommandent également «une progression dans la formation en gestion et le développement d’opportunités pour la main‑d’œuvre, la facilitation d’une collaboration plus simple entre les petites PME, et une utilisation accrue des TIC, tout en dispensant une formation et en apportant un soutien financier.» On s’attend à ce que le projet SMEthod (Methodology for efficient segmenting innovating SMEs based on lifecycles, represented sectors and regional characteristics) en cours aide l’Europe à sélectionner les PME au potentiel en innovation le plus élevé, et à choisir les types d’aides attendus les plus efficaces. À la suite de l’évaluation des méthodologies existantes de segmentation des PME pour le soutien en innovation, SMEthod proposera une méthodologie améliorée. Cela sera accompli en prenant en considération «le cycle de vie de l’entreprise, les secteurs industriels, les caractéristiques régionales et les cycles d’innovation», selon le dépliant du projet SMEthod. «Ainsi, SMEthod fournira une méthodologie de segmentation (regroupement/classement) des PME innovantes, afin de mieux orienter les procédures de prise de décision, au lieu d’un schéma précis de segmentation, pour identifier le profil des PME qui doivent être soutenues», comme indiqué dans un rapport d’ensemble de travaux sur le site web du projet. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet SMEthod

Pays

Pologne

Articles connexes