Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Impact sur l’avenir des petites opérations minières

Une initiative de l’UE contribuera à améliorer la viabilité commerciale d’un certain nombre de gisements de métaux modestes, mais de haute qualité, en Europe et au-delà.

Technologies industrielles

Utilisées dans les microprocesseurs, l’électronique intelligente, les sciences médicales et les produits d’énergie renouvelable, les matières premières font partie intégrante de notre vie quotidienne et leur demande augmente rapidement. Appelés matières premières critiques (MPC), certains de ces matériaux sont économiquement et stratégiquement importants, et sont soumis à des risques d’approvisionnement, car une grande partie de leur production mondiale est concentrée dans quelques pays. Le projet IMPaCT, financé par l’UE, aide les PME à exploiter les ressources en MPC propres d’Europe, qui se trouvent dans des gisements à plus petite échelle mais de haute qualité. «Les coûts associés à la mise en place d’une mine — activités d’exploration, infrastructures, permis — sont très élevés et, comme les petits gisements n’ont pas une longue durée de vie, les aspects économiques de leur développement n’ont souvent pas de sens», déclare la Dre  Kathryn Moore, maître de conférences à l’Université d’Exeter, coordinatrice d’IMPaCT, dans un article publié sur le site «Mining Technology» . La Dre Moore ajoute: «Le secteur de l’approvisionnement en matières premières a du mal à répondre rapidement aux changements de la demande du secteur manufacturier technologique. Nous voulons montrer qu’une approche à réaction rapide est technologiquement possible.»

Allumer, éteindre

Les partenaires du projet ont conçu et construit une installation conteneurisée, mobile et modulaire pour séparer les minéraux métalliques de valeur des matériaux extraits. La technologie peut être adaptée à différents gisements et peut fonctionner pour des apports de roche beaucoup plus petits que les usines de traitement disponibles commercialisées. Elle convient donc aux gisements de minerai de haute qualité mais de petite taille, comme ceux qui se trouvent en Europe. La méthode utilisée par IMPaCT, appelée exploitation minière «intermittente», permettra aux producteurs de matières premières en Europe de réagir rapidement aux fluctuations des prix des matières premières causées par le déséquilibre entre l’offre et la demande de matières premières, et d’extraire les matériaux les plus recherchés au cours d’une période donnée. Les partenaires d’IMPaCT identifient également les conditions nécessaires au déploiement rapide d’un système minier intégré. Le processus consiste à alimenter l’installation de traitement des minéraux par l’utilisation d’un outil d’extraction sélective souterraine, de broyage (brise-roche) et d’outils de tri des minerais lorsque l’approvisionnement en énergie est durable. «Cela permet de déployer une machine minière souterraine et une installation de broyage de roches en quelques heures», explique la Dre Moore. «Une installation de traitement des minéraux peut être mise en place en quelques semaines seulement, alors que des décennies peuvent s’écouler entre l’exploration et l’extraction pour de très gros gisements miniers et des mois d’activités d’installation.» La société minière britannique Mineco, qui participe au projet IMPaCT, teste la technologie dans ses mines d’antimoine et de plomb en exploitation dans les Balkans, selon le même communiqué. Mineco a extrait, traité et concentré le minerai d’une mine en Bosnie. Cette méthode sera également utilisée en Serbie pour traiter le minerai d’une mine d’antimoine. La société galloise Metal Innovations a également construit un nouveau prototype d’outil d’extraction sélective souterraine qui coupe la paroi rocheuse. En outre, Metal Innovations a conçu ses propres blocs d’alimentation et boîtiers qui conviennent à des espaces souterrains étroits. Ces entreprises prévoient de commercialiser leurs technologies à terme, comme l’indique le communiqué de presse. Le projet IMPaCT (Integrated Modular Plant and Containerised Tools for Selective, Low-impact Mining of Small High-grade Deposits) prendra fin en mai 2020. Il a été mis en place pour développer des innovations technologiques ciblées dans la conception d’équipements miniers et la planification minière. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site: site web du projet IMPaCT

Pays

Royaume-Uni

Articles connexes