Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Contrôler la glycémie sans douleur

Une entreprise de technologies médicales développe une méthode qui rend le contrôle de la glycémie aussi simple qu’un relevé d’empreintes digitales.

Santé

Touchant plus de 415 millions de personnes dans le monde, le diabète ne représente rien de moins qu’une crise sanitaire mondiale. C’est également un problème croissant, alors que les chiffres devraient augmenter pour atteindre 642 millions d’ici 2040. Bien que le diabète ne puisse pas être guéri, il peut être géré grâce à une combinaison équilibrée d’insuline, de régime et d’exercice. La référence absolue pour gérer le diabète est l’autosurveillance de la glycémie (ASG), sans doute mieux connue comme la piqûre au doigt. Inutile de dire que ce processus est désagréable et gênant. En conséquence, de nombreux diabétiques l’évitent, aux dépens de leur propre bien-être. RSP Systems, une entreprise danoise de technologies médicales, entend établir une nouvelle norme de soins dans la gestion du diabète. Pour ce faire, ils ont mis au point GlucoBeam, le premier système de contrôle non invasif de la glycémie au monde. Désormais, grâce à une aide financière de l’UE, ce dispositif révolutionnaire se rapproche de la commercialisation. «RSP a passé les 15 dernières années à développer un dispositif cliniquement démontré pour mesurer la glycémie de manière tout à fait indolore», explique Stefan Ovesen Banke, conseiller spécial et fondateur de RSP Systems. «Une fois sur le marché, GlucoBeam révolutionnera l’autogestion du diabète.»

Le taux de glucose en moins de 60 secondes

Le génie de GlucoBeam réside dans sa facilité d’utilisation. «Un diabétique doit simplement positionner la base de son pouce sur le coussinet du dispositif», poursuit Stefan Banke. «C’est aussi simple qu’un relevé d’empreintes digitales!» Lorsque le pouce est bien positionné, le dispositif émet un laser à travers la peau. Ce laser collecte et analyse le spectre Raman à partir des molécules de glucose qui se trouvent dans les liquides interstitiels. Ensuite, en moins d’une minute, la concentration de glucose s’affiche sur l’écran. «En permettant aux patients diabétiques de tester avec précision leur glycémie en moins de 60 secondes et aussi souvent qu’ils le souhaitent, nous les responsabilisons à mieux gérer leur traitement et à minimiser le risque de complications sévères», ajoute Stefan Banke.

Du prototype au dispositif de la taille d’une boîte à repas

Bien que RSP Systems ait développé un dispositif viable, cliniquement démontré et non invasif pour l’autosurveillance de la glycémie, il faisait presque la taille d’un plateau de table, ce qui n’est pas très pratique pour une utilisation à domicile. «Afin de commercialiser GlucoBeam, nous avons dû mettre au point un dispositif plus petit et plus pratique, et garantir une connectivité pour permettre un transfert de données simple», souligne Stefan Banke. C’est là que le financement de l’UE a fait la différence. Les chercheurs ont réalisé un effort considérable pour concevoir un système optique avec la plus petite empreinte possible sans compromettre les spécifications ayant déjà démontré leur efficacité. Le dispositif miniaturisé a fait ses preuves lors de deux investigations cliniques préliminaires ambulatoires, offrant un niveau de précision équivalent aux moniteurs de glucose actuellement sur le marché. «Grâce au soutien de l’UE, nous avons pu transformer notre prototype en un système portable de la taille d’une boîte à repas», explique Stefan Banke. «Le projet nous a également permis de mener l’étude de marché nécessaire afin de nous faire une place sur le marché du contrôle de la glycémie qui représente plusieurs milliards d’euros.» Stefan Banke espère que ce dispositif sera sur le marché d’ici 2022 et qu’ils pourront obtenir d’autres brevets ainsi qu’un autre financement dans un avenir proche.

Mots‑clés

GlucoBeam, contrôle de la glycémie, technologie médicale, glucose, diabète

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application