Skip to main content

Smart Trust: Secure Mobile ID for Trusted Smart Borders

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des entrées plus simples, plus rapides et plus sécurisées aux frontières grâce à une technologie biométrique de pointe

Que ce soit au niveau des contrôles aux frontières ou aux postes de contrôles, l’Europe tente d’améliorer la sécurité tout en proposant une expérience de voyage homogène. Une initiative de l’UE a conçu une nouvelle forme de vérification de l’identité afin d’aider à équilibrer ces deux priorités.

Sécurité

Le projet Smart-Trust financé par l’UE a présenté un nouveau catalyseur technologique appelé «Mobile ID» afin de tirer parti de l’identité numérique et de l’identification biométrique. Il s’agit d’un processus d’autorisation libre-service et homogène. «Là où la technologie mobile a modifié la manière dont les personnes communiquent entre elles, Mobile ID va encore plus loin en transformant la façon dont les personnes s’identifient», commente la coordinatrice Elisabete Pires. «La solution crée un écosystème permettant une procédure d’authentification numérique mains libres qui utilise les dispositifs mobiles afin de fournir une alternative d’identification sans contact et totalement numérique aux particuliers, aux entreprises ainsi qu’aux gouvernements.»

20 sur 20 pour la technologie biométrique de Mobile ID

Après avoir évalué les besoins des gouvernements, des aéroports, des compagnies aériennes et des gardes-frontières, les partenaires du projet ont établi des exigences et défini des indicateurs clés de performance pour ces groupes cibles. Ils ont intégré Mobile ID à des infrastructures aéroportuaires et de contrôle aux frontières, à travers des expériences visant à mesurer l’efficacité du système en matière d’identification et d’autorisation de passage homogènes des voyageurs. La reconnaissance faciale a été utilisée pour tester un scénario d’identification positif au sein d’un aéroport classique avec des utilisateurs ne connaissant pas ou peu les procédures d’identification biométrique. L’évaluation a impliqué 6 275 transactions sur une période de 40 jours. Les résultats ont permis de mieux comprendre la manière dont les particuliers réagissent à la vérification biométrique de leur identité par une plateforme mobile conviviale n’ayant pas encore fait l’objet d’une adoption généralisée. Le test pilote a fourni de nouvelles indications concernant des facteurs affectant la performance de technologies biométriques établies qui emploient des dispositifs mobiles, et ceux qui affectent la réaction des voyageurs à ces technologies. Plus spécifiquement, ces facteurs impliquent la manière dont la qualité de l’image change selon les conditions environnementales, et comment les scénarios d’acquisition réalistes affectent le comportement des personnes lorsque le traitement est effectué par des applications d’identification biométrique numériques. Sur un questionnaire de satisfaction regroupant près de 1 600 sujets de test, 67 % ont considéré le processus très rapide, 70 % ont parlé de sa simplicité d’utilisation, et 93 % ont manifesté un intérêt pour utiliser la solution sur leur téléphone pour leur prochain voyage. «Ces résultats combinés ont démontré à la Commission européenne la capacité générale de la technologie biométrique ainsi que son acceptation par les voyageurs au sein d’un environnement contrôlé», remarque Elisabete Pires. «Les résultats contribueront à développer des politiques sur l’utilisation biométrique aux postes de contrôles frontaliers, et contribueront à évaluer le caractère applicable de Mobile ID et de ses avantages potentiels.»

Une expérience homogène pour le voyageur connecté

Mobile ID propose une plateforme d’architecture ouverte à la fois agile, modulaire et hautement configurable équipée de plusieurs composants principaux solides, polyvalents et évolutifs. La solution emploie la technologie «Biométrie en mouvement» pour fournir un processus d’identification continu qui repose sur les documents d’identité numérique stockés dans les dispositifs mobiles des particuliers. Cela permet d’assurer la sécurité des données personnelles grâce à une ingénierie de protocole de protection de la vie privée dès la conception qui garantit la vie privée des personnes. Mobile ID utilise un jeton biométrique hautement sécurisé pour que les données personnelles puissent rester privées et confidentielles. La protection de la vie privée dès la conception permet aux acteurs autorisés d’accéder aux informations dont ils ont besoin, lorsque l’utilisateur les y autorise explicitement. Une fois associés, ces protocoles améliorent la confidentialité de l’utilisateur et réduisent le risque d’usurpation d’identité. «Mobile ID accélère considérablement les processus d’identification et d’autorisation, améliore la fiabilité et les niveaux de confiance de la vérification d’identité aux frontières européennes, et accroit la sécurité des frontières des pays de l’UE», conclut Elisabete Pires. En définitive, Smart-Trust contribuera à réconcilier la sécurité et l’expérience utilisateur tout en améliorant les deux aspects dans le même temps.

Mots‑clés

Smart-Trust, biométrique, Mobile ID, frontière, identification, identité numérique, voyageur, sécurité, dispositifs mobiles, reconnaissance faciale

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application