Skip to main content

Intra-operative microscope for tumor margin assessment

Article Category

Article available in the folowing languages:

La chirurgie du cancer atteint des niveaux de précision sans précédent

La lutte contre le cancer est l’un des cinq domaines de missions d’Horizon Europe pour la période 2021-2027, la découverte de solutions innovantes pour son traitement est donc devenue un objectif central. Un projet financé par l’UE a révolutionné l’évaluation des marges tumorales dans la salle d’opération.

Santé

En chirurgie oncologique, le défi pour le chirurgien consiste à éliminer l’ensemble des tissus cancéreux tout en préservant le maximum de tissu sain environnant. Cette étape fondamentale détermine la récidive du cancer, la fonctionnalité postopératoire et les résultats cosmétiques. L’évaluation immédiate des marges pendant la chirurgie améliore les soins des patients. Le projet HistologTM Scanner, financé par l’UE, aujourd’hui connu sous le nom de Histolog® Scanner, propose une nouvelle modalité d’imagerie pour soutenir les cliniciens dans ce processus décisionnel, ce qui améliorera la qualité de vie des patients et réduira les taux de réintervention.

Établir une nouvelle approche dans la salle d’opération

L’excision d’une tumeur est le traitement principal d’une série de cancers, le plus fréquemment diagnostiqué en Europe étant le cancer du sein. Dans les cas où ce processus exceptionnellement délicat ne se réalise pas correctement, les patients ont besoin de subir une réintervention, une situation qui augmente le stress et comporte des coûts élevés. Fondé sur la microscopie confocale parallèle massive, Histolog® Scanner, un produit avec marquage CE depuis 2016, offre une technique d’imagerie intraopératoire optimisée qui réduit ce besoin. Elle permet la visualisation en temps réel des cellules cancéreuses sur un échantillon chirurgical pendant l’opération, en plus de l’observation immédiate du tissu qui vient d’être excisé sans devoir le congeler ou le fixer. «Notre mission actuelle vise à établir une nouvelle norme pour l’évaluation des marges dans le cancer du sein, pouvant être utilisée dans d’autres chirurgies du cancer, comme le cancer de la prostate ou la neurochirurgie, car la méthode de détection à l’origine s’applique à toutes les affections cancéreuses», explique Bastien Rachet, directeur général et cofondateur de SamanTree Medical. «Nous avons également développé un logiciel d’orientation fondé sur l’intelligence artificielle, ce qui aidera davantage les cliniciens et contribuera à la normalisation de notre approche.»

L’innovation médicale est une course d’obstacles

Au cours du financement de trois ans accordé par le programme Horizon 2020, l’équipe du projet s’est concentrée sur la génération des données cliniques nécessaires pour la commercialisation de la plateforme brevetée. Au cours d’une étude clinique menée en collaboration avec l’institut Gustave Roussy, l’un des centres oncologiques les plus importants au monde, ils ont développé un ensemble d’images Histolog® issues d’échantillons de cancer du sein, dans lequel un comité de pathologistes experts a noté et classifié des structures de tissu cancéreux et normal. Ce travail s’est avéré essentiel pour l’entreprise afin d’élaborer des matériels de formation pour les cliniciens. «La crise sanitaire provoquée par la COVID-19 aurait mis en danger ce projet si nous n’avions pas été aussi déterminés à le poursuivre», admet Bastien Rachet. L’équipe a développé des outils informatiques pour soutenir une configuration efficace de travail à distance auprès de ses partenaires internationaux et poursuivre les travaux de manière sûre, même en pleine pandémie. «Cet exemple met en avant l’importance de proposer des innovations en matière d’outils numériques pour la communauté médicale, ainsi que le rôle essentiel du soutien financier de ces innovations par la Commission européenne», précise Bastien Rachet.

Soutenir le traitement du cancer dans toutes les étapes

Jusqu’à présent, cette solution innovante relève les défis rencontrés dans la salle d’opération. La plateforme a cependant le potentiel de renforcer et de compléter le diagnostic préalable au traitement ainsi que les analyses de laboratoire. Cela bénéficiera en outre considérablement à l’examen des échantillons et aux biopsies. «Améliorer les capacités décisionnelles pendant la chirurgie n’est que le début, nous entendons également fournir des capacités accrues de diagnostic pour les cliniciens lors de la réalisation de biopsies ou l’analyse d’échantillons en laboratoire», conclut Bastien Rachet. «Nous avons déjà posé les bases de futures collaborations en Europe et aux États-Unis, et nous prévoyons de suivre cette voie.»

Mots‑clés

Histolog® Scanner, cancer, chirurgie, cliniciens, salle d’opération, cancer du sein, évaluation des marges, traitement du cancer, biopsie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application